utilisateur
menu wellpharma

Des astuces simples et naturelles pour se protéger des moustiques

Les moustiques reviennent... Pour s'en prémunir, quelques précautions simples et des produits naturels auxquels vous ajouterez des répulsifs pour le corps pour une protection complète. Florence Choserot de la pharmacie Colin à Saint-Nicolas-de-Port (54), nous livre ses astuces.

Des astuces simples et naturelles pour se protéger des moustiques

Les moustiques, je les évite…

Avec la chaleur, c’est le retour des moustiques. La guerre est déclarée ! Et l’urgence, c’est de se protéger de ces insectes piqueurs. Evitez les eaux stagnantes (y compris dans les coupelles des plantes) où les femelles viennent pondre. Certes il fait chaud… mais on adopte les vêtements couvrant tout le corps, de préférence amples - pour éviter que le moustique ne pique au travers de l’étoffe - et de couleur claire (les moustiques préfèrent le noir). Ultime et indispensable accessoire : la moustiquaire, seul rempart infranchissable par les moustiques !

Mosquitos, je te mets au parfum

Si les moustiques s’activent autour de vous, le plus sûr reste d’opter pour un répulsif cutané. Si vous souhaitez éviter le DEET, un agent chimique anti-moustiques efficace mais qui peut potentiellement provoquer des intolérances, sachez qu'il existe des répulsifs à l'efficacité prouvée et formulés sans DEET comme les crèmes et sprays Moustikologne. 

Autre solution naturelle et efficace pour la maison : fabriquez un piège à moustiques ! Pour cela, faites chauffer 50 g de sucre dans 20 cl d’eau, laissez refroidir. Ajoutez 1g de levure de boulanger. Coupez une bouteille en deux, versez la potion dans la partie basse et renversez le goulot en direction du liquide. Entourez d'un papier opaque pour conserver la solution. Les bestioles, par l’odeur alléchées, se laisseront prendre au piège !

Pique et pique et même pas mal

Malgré toutes les précautions, il est bien rare de passer un été sans piqûre. Alors oui, c’est vilain et ça gratte mais ça va s’arranger avec deux gouttes d’huile essentielle de lavande fine, juste après la piqûre. Apaisez aussi les démangeaisons en avalant 5 granules d’Apis Mellifica trois fois par jour. Ceux qui préfèrent appliquer une crème soulageront leur peau avec du gel ou un roll-on (contenant de l’apis mellifica). En cas de surinfection, posez une goutte d’huile essentielle de tea tree sur la piqûre pour désinfecter. En cas de doute, demandez son avis à votre pharmacien !

Que faire en zone infestée ?

En France, la plupart des moustiques sont agaçants mais pas méchants, même si le moustique Tigre (vecteur potentiel de la dengue et du chikungunya) gagne du terrain. En zone infestée, il est impératif de recourir à une protection maximale. L’OMS recommande d’utiliser des répulsifs cutanés à l’efficacité prouvée. Portez des vêtements couvrants, évitez de sortir au lever du jour et à la tombée de la nuit et utilisez une moustiquaire.

Avant de partir en zone à risque, prenez conseil auprès de votre pharmacien, lequel vous orientera le cas échéant vers un centre spécialiste des maladies tropicales pour mise à jour des vaccins ou prescription d’un traitement anti-paludisme. 

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Florence Choserot de la pharmacie Colin