utilisateur
menu wellpharma

Douleurs du genou

Le genou est une articulation très sollicitée au quotidien. En cas de douleur, la marche devient difficile. La douleur peut avoir de multiples causes et nécessiter une prise en charge spécialisée.

Douleurs du genou

Quelles causes ?

La douleur du genou peut avoir de multiples causes, l’interrogatoire lors de la consultation est primordial pour le médecin.

Les douleurs « mécaniques » : ce sont les douleurs se manifestant à la marche ou à la station debout prolongée et disparaissant au repos. Elles sont dues à des pathologies des tendons, du cartilage ou des ménisques. Parmi les diagnostics possibles, on trouve l’entorse du genou, la rupture méniscale (notamment chez les sportifs), les tendinites. Le syndrome de la bandelette de Maissiat est fréquent chez le joggeur et se manifeste par une vive douleur de la face externe du genou. L’arthrose est bien sûr le diagnostic le plus fréquent après 50 ans, dans les douleurs chroniques du genou sans choc. En cas de radiographie anormale, d’autres pathologies moins connues et plus spécifiques pourront être évoquées. Les pathologies du ménisque, caractérisées par des épisodes de blocage de l’articulation, se diagnostiquent à l’IRM.

Les douleurs « inflammatoires » : ce sont les douleurs se manifestant à tout moment de la journée ou vous réveillant la nuit. Elles sont dues à des causes inflammatoires. Il faut éliminer une cause infectieuse, nécessitant une prise en charge rapide : en cas de fièvre, de genou chaud, rouge et gonflé, le médecin pourra pratiquer une ponction articulaire. En cas de maladie rhumatismale connue, des poussées douloureuses identiques peuvent se manifester. La ponction du genou, systématique en cas d'épanchement et en l'absence de diagnostic, ramène un liquide riche en éléments cellulaires. Elle doit se faire dans des conditions d’asepsie stricte.

Les « arthrites microcristallines », comme la goutte ou la chondrocalcinose, sont dues à des dépôts de cristaux dans l’articulation et peuvent évoluer par poussées. Elles sont responsables de violentes douleurs avec une articulation rouge et gonflée.

Que faire en cas de douleur au genou ?

En cas de douleur inhabituelle et persistante du genou, il faut bien sûr consulter son médecin. Préparez votre consultation : il faudra préciser le mode d’installation de la douleur, sa localisation, les facteurs déclenchants (un traumatisme, un sport, la marche etc.) et les horaires de survenue (au réveil ou après un effort par exemple), la présence d’un gonflement, d’une chaleur locale, de craquements. Le médecin examinera le genou douloureux, recherchera une boiterie, une augmentation du volume du genou.

Quel traitement pour une douleur au genou ?

En fonction du diagnostic suspecté, il prescrira des examens de radiologie (radiographie, IRM). En cas d’augmentation de volume du genou, une ponction pour prélever le liquide présent dans l’articulation (ponction intra articulaire) pourra être réalisée. Celle-ci pourra aider au diagnostic et orienter le traitement.
Il pourra vous orienter vers un spécialiste, en fonction du diagnostic évoqué : rhumatologue ou orthopédiste, par exemple.
Le traitement diffère selon le diagnostic posé. Les traitements pour soulager la douleur sont souvent indispensables quelle que soit la cause de la douleur. En cas de douleur traumatique, l’immobilisation du genou par une attelle peut être recommandée. En cas d‘infection, un traitement antibiotique sera mis en route.

Quelques conseils

En cas de douleur après un traumatisme, il est recommandé de mettre immédiatement du froid sur l’articulation et de l’immobiliser en attendant la consultation.
Pour les sportifs, la douleur du genou sans traumatisme vient souvent d’une chaussure inadaptée au pied. Les chaussures de sport doivent également être changées quand le système d’amorti de la chaussure vieillit. N’hésitez pas à vous renseigner dans des magasins spécialisés et à investir dans une bonne paire de chaussures de sport.
En cas d’arthrose, il convient de surveiller son poids et d’éviter le surpoids, qui fragilise l’articulation.

Enfin, n’hésitez pas à consulter votre médecin en cas de douleur persistante du genou, pour une prise en charge rapide et adaptée. Des séances de kinésithérapie peuvent être prescrites et sont souvent importantes dans la prise en charge des pathologies du genou. Elles peuvent même parfois, dans certains cas, suffire à passer un cap douloureux et éviter les récidives ! Ne les négligez pas. Votre kinésithérapeute pourra vous donner des exercices à faire au quotidien pour renforcer votre articulation.

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
wellpharma