utilisateur
menu wellpharma

Je sauve ma peau pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la peau est parfois mise à rude épreuve. S’il n’est pas question de voir son ventre se couvrir de vergetures et son visage de tâches brunes, il est impératif de choisir scrupuleusement ses cosmétiques pour être belle et, surtout, protéger sa santé et celle de bébé ! Direction la salle de bain avec Emilie Lecomte, pharmacien wellpharma.

Je sauve ma peau pendant la grossesse

Quoi ma peau ? qu’est ce qu’elle a ma peau ?

Il est difficile de prévoir la réaction de la peau d’une femme pendant sa grossesse. En revanche, c’est sûr : elle va changer, la faute aux hormones et à la fatigue. Certains verront leur peau s’assécher, d’autres verront (ré)apparaître des boutons. Et toutes verront la peau de leur ventre s’étirer….

Sauver sa peau et celle de bébé

Notre première préoccupation, c’est votre santé et celle de bébé. Par mesure de précaution, on évite certains sérums contenant du retinol ou de l’acide glycolique, composants susceptibles d’entraîner des malformations fœtales. Vu la longueur de la liste des huiles essentielles à proscrire pendant la grossesse, on les laisse toutes de côté car elles peuvent entraver son bon déroulement ou présenter des risques pour le bébé. Evidemment on se tient à l’écart de tous les composants « douteux » comme les perturbateurs endocriniens, (parabens, phtalates…)

Petit bidon deviendra gros !

La peau est élastique, certes. Mais pendant la grossesse, mieux vaut l’aider à résister pour éviter les vergetures. On a le choix entre les produits spécifiques ou une huile végétale. L’huile d’amande douce, naturellement riche en vitamines A et E, nourrit les peaux tiraillées, l’huile de carthame préserve l’élasticité, enfin, l’huile de callophyle a des propriétés cicatrisantes, réparatrices et se révèle très efficace comme tonique circulatoire, idéale aussi pour garder les jambes légères. Si vous préférez le beurre, cap sur le karité et ses vertus protectrices et régénérantes.

Tombe le masque !

Le masque de grossesse, dit melasma, est un ensemble de tâches brunes qui apparaissent sur le visage sous l’effet conjugué de l’imprégnation hormonale et du soleil. Il arrive qu’il disparaisse après l’accouchement, quelques mois plus tard, voire pas. Le plus prudent est donc de l’éviter en ne sortant jamais au soleil sans son écran total. Et il est impensable de compenser par des séances d’UV, des gélules de bronzage ou encore de l’autobronzant !

Précautions ultimes

On rappelle aux femmes enceintes qu’elles doivent éviter les anti perspirants et se reporter sur les déodorants sans sels d’aluminium. Côté maquillage, mieux vaut avoir la main légère sur les rouges à lèvre ou vernis à ongles et opter autant que faire se peut pour des produits bio (sans perturbateurs endocriniens). Enfin, préservez votre flore intime, durant la toilette, avec des produits adaptés.

Demandez conseil à votre pharmacien : il vous aidera à choisir les produits d’hygiène, cosmétique et maquillage les plus sûrs.

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Emilie Lecomte, pharmacien wellpharma