utilisateur
menu wellpharma

La guerre des boutons

L'acné sévit même à l’âge adulte puisque près d’une femme sur 20 et un homme sur 100 en font les frais. Que la cause soit génétique, hormonale ou cosmétique, boutons et comédons ne sont pas une fatalité. A condition de traiter sa peau avec tact et douceur et d'utiliser des produits adaptés !

La guerre des boutons

Subtil, le nettoyage

Ne pas confondre nettoyer sa peau et se récurer la face. Evitez toutes sources d'agressions : l’eau (calcaire), les PH non adaptés, l’alcool sur les lésions, le tripotage des boutons et l'extraction des points noirs. Optez pour des gels lavants spécifiques ou, mieux encore, une lotion sans rinçage. Les crèmes à base d’hydroxy-acides –les fameux AHA (acides de fruits) qui permettent de faire peau neuve- dégomment les boutons pendant la nuit. Et si la tentation de l'extraction est irrépressible, ne le faites pas à mains nues. Utilisez un mouchoir en papier ou un tire-comédon désinfecté. Un gommage - tout doux - et un masque purifiant est plus que conseillé une fois par semaine.

Cruciale, l’hydratation

Votre peau reluit et vous êtes tenté(e) de lui couper les vivres ? Ce n’est pas en assoiffant cette dernière qu’on traite l’acné. Au contraire, la peau de l’adulte souffrant d’acné a besoin d’être hydratée. Alors buvez et hydratez votre épiderme, là encore avec une crème spécifique. Les hommes sont priés, eux, de ne plus jamais zapper le baume ou la crème qui agit contre les poils incarnés à l’origine de leurs boutons.

Light, le maquillage

Le réflexe serait de planquer toutes ces vilaines imperfections sous une couche de maquillage. Rien de tel pour obstruer les pores et déclencher une floraison des boutons ! Au fond de teint bien couvrant, préférez une poudre ou une crème teintée adaptée. Et assurez-vous que votre maquillage est non comédogène, autrement dit, qu'il ne favorise pas l’apparition des points noirs (comédons). Il existe aujourd’hui des produits pour le teint dédiés aux peaux acnéiques.

Saine, l'alimentation

Soigner son acné passe aussi par l’assiette. Mais pourquoi bannir la charcuterie ou le chocolat, montrés régulièrement du doigt, alors que leur implication dans l’acné n’a jamais été scientifiquement prouvée ? Tout est une question de mesure. Il convient de manger équilibré et de mettre la pédale douce sur les graisses d'origine animales cuites. Les traitements à base de plantes ont aussi fait leur preuve. La  bardane, sous forme de gélules, est un allié phytothérapique de choix dans le traitement de l’acné grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes.

Demandez conseil à votre pharmacien !

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Quiterie Leloup, pharmacienne wellpharma à Dieulouard