utilisateur
menu wellpharma

Le diabète se porte (trop) bien

Le 14 novembre, c'est la Journée Mondiale du diabète. L'occasion de s'informer, notamment en pharmacie, sur cette maladie qui touche plus de 3,5 millions de personnes en France. On fait le point avec Frédéric Ducassou, pharmacien à Capbreton dans les Landes.

Le diabète se porte (trop) bien

Qu’est ce que le diabète ?

Le diabète est dû à un dysfonctionnement de la sécrétion d’insuline. Cette hormone produite par le pancréas permet à notre corps de gérer le taux de sucre dans notre sang. Sans elle, le glucose ne pénètre plus dans les cellules de l’organisme. Le taux de glucose dans le sang est alors anormalement élevé (supérieur ou égal à 1,26 g/l à jeun). Maladie chronique qui nécessite une prise en charge adaptée, le diabète touche de plus en plus de Français, sans oublier que 600 000 ignorent être atteints ! 

Les différents types de diabète

Le diabète de type 1 touche 10 % des diabétiques dont le corps ne fabrique plus d’insuline. L’insuline est alors administrée sous forme d’injection ou de pompe. On dépiste généralement cette maladie auto-immune chez des sujets jeunes. Le diabète de type 2 (85 % des malades) se révèle souvent chez les plus de 40 ans, sujets dont l’insuline ne tient plus son rôle : on les traite par voie orale pour commencer. Le diabète gestationnel atteint les femmes enceintes, bien souvent au 3e trimestre de leur grossesse. Dépisté par un test hyperglycémique prescrit par le gynécologue entre la 24e et la 28e semaine, il cesse généralement en fin de grossesse. 

Symptômes et dépistage

On dépiste le diabète en effectuant un dosage de glycémie dans le sang, prescrit par le médecin. Les symptômes les plus fréquents du diabète 1 sont un amaigrissement important conjugué à une sensation de soif, une envie fréquente d’uriner, une fatigue inhabituelle. Le diabète de type 2 est plus sournois et peut se développer insidieusement pendant longtemps. Si les symptômes déjà décrits apparaissent, que votre vision se trouble ou que vous cicatrisez mal, parlez-en à votre pharmacien ! Du diabète dans votre famille ? si oui, redoublez de vigilance.

Le soutien du pharmacien

Diabétique de type 1 ou de type 2 ? Observez rigoureusement votre traitement, sous peine de malaises hypo ou hyperglycémiques. Votre pharmacien vous accompagne dans cette observance. Il saura vous conseiller sur l'activité physique, l'alimentation, l'hygiène de vie et vous mettre en garde en cas de possible complication au niveau des yeux, des pieds, des dents... N’hésitez pas à le questionner sur l'évolution de la maladie, sur votre traitement et les outils d’auto-surveillance. La médecine s'applique en outre à trouver des pistes d'amélioration de la prise en charge. Le 14 novembre 2016, l’accent sera mis sur le dépistage et le suivi des différents types de diabète.

Pour en savoir plus et mieux vivre avec votre diabète : www.diabete.fr

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Frédéric Ducassou, pharmacien wellpharma à Capbreton