utilisateur
menu wellpharma

Le moustique, le fléau de l'été !

Adoptez les bons gestes pour éviter les piqûres de moustiques.

Le moustique, le fléau de l'été !

Le moustique en chiffres

Le moustique, le FLEAU de l’été et principalement de nos vacances !

On sait qu’une femelle moustique pique environ toutes les 48h pour satisfaire ses besoins vitaux. Nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne face aux piqûres de moustiques.

Le moustique est attiré par les odeurs acidulées que nous sécrétons, et certaines personnes en sécrètent plus que d’autres.

Le moustique est également attiré par l’épaisseur de notre peau, plus notre peau est fine, plus il va prendre plaisir à nous piquer ; les femmes et les enfants (particulièrement les enfants en bas-âge), sont les plus touchés.

Soyez vigilant au moustique tigre

Un autre phénomène plus inquiétant est l’arrivée du moustique tigre sur notre territoire depuis 2004 (présent dans 20 départements), avec une forte concentration dans la moitié sud de la France et des signalements ponctuels en Alsace, et en Bourgogne.

Originaire d’Asie, il se caractérise par une coloration noire et blanche et sa très petite taille. Le moustique tigre peut être porteur de maladies vectorielles comme la dengue ou le chikungunya (s’il en a été affecté en piquant un hôte infecté).

Symptômes : apparition brutale de fièvre, douleurs musculaires, maux de têtes. Généralement, les symptômes apparaissent dans la semaine qui suit la piqûre de moustique. L’évolution de ces symptômes reste favorable dans la plupart des cas mais restez vigilant surtout si vous vivez ou partez en vacances dans la moitié sud du pays.

Récemment, il a été découvert que le moustique tigre était également porteur d'une nouvelle maladie, le virus Zika.

Le virus Zika appartient à la même famille de virus que le chikungunya (arbovirus) et se traduit par les symptômes suivants : fièvre, éruptions cutanées, des douleurs articulaires et des maux de têtes. Il n'existe pas de traitement viral destiné spécifiquement à ce virus. Il est conseillé par les spécialistes de traiter les maux de tête avec du paracétamol et surtout pas de l'aspirine. Le plus sûr est de vous protéger vous, et votre domicile afin d'éviter la propagation du moustique tigre.

Mieux vaut prévenir que guérir

Un moustique voyage très peu au cours de son existence. Il né souvent à proximité de votre domicile. Il faut donc adopter les bons gestes pour éviter dans un premier temps, l’arrivée et la prolifération des moustiques dans votre jardin, votre balcon ou dans les gouttières de votre immeuble.

Le moustique, y compris le moustique tigre se développe dans de petites quantités d’eau, un pot de fleurs oublié sur votre balcon, une gouttière mal vidée peut très vite devenir le lieu de villégiature d’une population de moustiques.

Adopter les bons gestes de prévention en nettoyant vos extérieurs :

► Enlever les objets qui peuvent être abandonnés dans votre jardin

► Vider l’eau des soucoupes, vases et seaux au moins une fois par semaine

► Nettoyer vos gouttières pour y dégager feuilles mortes ou toute autre matière qui pourrait faire obstruction au bon écoulement de l’eau

En adaptant ces bons gestes, vous éviterez ainsi à tout éventuel moustique, d’élire domicile chez vous !

Sources : INPES et ARS