utilisateur
menu wellpharma

Nettoyer le nez de bébé

Il n’est pas forcément intuitif pour un parent de savoir comment nettoyer le nez de son bébé. C’est une manipulation délicate, d’autant plus que le bébé ne trouvant pas cela agréable va plutôt montrer son mécontentement. Pourtant c’est un geste indispensable car cela lui permet de bien respirer. Alors, de quoi est fait le nez de bébé, et comment le nettoyer en douceur ?

Nettoyer le nez de bébé

Comment est constitué le nez ?

Le nez est constitué des plusieurs parties :

Une partie antérieure appelée « auvent » qui est formée de cartilage dans l’enfance, puis de cartilage et d’os à l’âge adulte.

Une partie interne appelée « cavité nasale » dont la principale fonction est l’odorat. Elle est scindée en orifices nasaux (ou narines) par une cloison cartilagineuse appelée « septum » ou « cloison nasale ». Elle comprend à son extrémité interne des cornets nasaux qui communiquent avec les sinus des os de la face.

Chez le nourrisson, tous les sinus ne sont pas encore formés : l’ethmoïde est présent à la naissance, le sinus maxillaire apparaît vers 3 ans et le sinus frontal apparaît après 7 ans. Ainsi, la sinusite du bébé n’existe pas. En cas d’atteinte de l’ethmoïde, on parlera d’ethmoïdite.

Comment nettoyer correctement le nez de bébé ?

Jusqu’à l’âge de 6 mois environ, la respiration d’un nouveau-né est exclusivement nasale. Ainsi, en cas d’obstruction nasale (rhinopharyngite, bronchiolite, etc.) il est important de laver le nez de bébé pour faciliter sa respiration et son confort. Le lavage du nez de bébé est une épreuve pour les parents car bébé n’aime pas souvent ça, mais ce n’est jamais douloureux.

La désobstruction nasale se fait avec du sérum physiologique et à l’aide ou non d’un appareillage type « mouche bébé ». Il existe des gestes techniques simples pour faire une désobstruction nasale correcte chez bébé :

► Allongez bébé sur le dos ou sur le côté et maintenez-lui la tête doucement sur le côté pour éviter les fausses routes dans les poumons.

► Placez l’embout de la dosette de sérum physiologique dans la narine supérieure de bébé.

► Procédez à l’instillation de toute la dosette de sérum physiologique avec délicatesse : le liquide ressort par la narine du dessous, entrainant avec lui les sécrétions nasales sales et épaisses. Il peut arriver que bébé en avale une partie ce qui n’est pas grave car le sérum physiologique n’est pas toxique.

► Essuyez le nez de bébé et recommencez de l’autre côté en retournant bébé sur l’autre côté et en utilisant une autre dosette.

À partir de l’âge de 6 mois, vous pouvez utiliser des flacons pulvérisateurs de sérum physiologique ou d’eau de mer. Cependant, sachez que chaque pulvérisateur est strictement personnel et que tous ont une date de péremption après premier usage.

L’usage de sprays qui contiennent des vasoconstricteurs parfois vendus sans ordonnance en pharmacie est contre-indiqué pour les moins de 15 ans.

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
wellpharma