utilisateur
menu wellpharma

Le shampoing sans se prendre la tête

On ne va pas couper les cheveux en quatre : pour avoir une belle chevelure, il faut en prendre soin ! Mais pas question de se prendre la tête. On apprend d’effectuer le geste juste, à une fréquence adéquate, avec des produits adaptés grâce aux conseils de Coraly préparatrice à la pharmacie Wellpharma Moreau à Rezé.

Le shampoing sans se prendre la tête

Un shampoing 2 ou 3 fois par semaine, max !

On se lave les cheveux deux, voire trois fois par semaine grand max. Plus, c’est trop et on perturbe l’équilibre du cuir chevelu. Pour un lavage en douceur, mais efficace, on masse son cuir chevelu avec une noisette de shampoing : ça active la micro-circulation et aide au renouvellement du cheveu. On rince…Et on recommence ! Pourquoi ? L’étape n°1 permet de nettoyer le cheveu des impuretés et du sébum et l’étape n°2, de faire pénétrer les actifs du shampoing. On termine par un jet d’eau froide qui referme les écailles du cheveu et le préserve des agressions extérieures.

Shampoing : tout doux !

Des shampoings, on en trouve aujourd’hui pour tous les cheveux et tous les goûts. Les nôtres nous poussent vers toujours plus de naturel alors… on demande à notre pharmacien de repérer le produit adapté à la nature de notre chevelure, en veillant à la qualité des tensioactifs. Ces agents dégraissants et moussants peuvent aussi être très décapants. Il existe des formules très douces, voire naturelles –à base d’ortie (sebo-régulateur), de lait d’avoine (apaisant), de quinine (fortifiant), de grenade (cheveux colorés) … : ça mousse un peu moins mais c’est meilleur pour la planète et mon cuir chevelu !

Après-shampoings : ayez la main légère

L’après-shampoing (ou conditionner) est à réserver aux chevelures difficiles à démêler (il évite la casse) ou à ceux dont les cheveux sont particulièrement secs, ternes…La fausse bonne idée ? Tout miser sur les produits au silicone qui assurent brillance et démêlage indolore. Ils ont tendance à alourdir le cheveu ! Là encore, on préfère les alternatives naturelles. 

Chaud le masque !

Quant au masque, on l’applique une fois par semaine : après le shampoing pour réguler la production de sébum ou, avant, afin de nourrir un cheveu desséché. Dans tous les cas, on laisse poser 10 à 15 minutes, après massage consciencieux, sous une serviette chaude (pour ouvrir les écailles du cheveu) ! Là encore on rince soigneusement et on termine par un jet d’eau fraîche. Régulièrement, on peut appliquer une crème de jour ou de nuit sur les pointes abîmées. On peut également miser sur des produits naturels comme le beurre de karité ou encore les huiles végétales à laisser poser toute la nuit pour des cheveux nourris et brillants. 

C’est quoi ce shampoing sec ?

Quand on a les cheveux courts et gras, on est tenté de se les laver tous les jours. Pour ne pas succomber à cette tentation, on s’oriente vers un shampoing sec. Cette poudre qu’on vaporise à 20 cm des cheveux (secs !) va absorber le sébum et capter les salissures. On laisse donc poser 2 minutes. Un petit coup de brosse… et zou : vos cheveux sont purifiés et ils ont même gagné en texture !

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Coraly, préparatrice à la pharmacie wellpharma à Rezé