utilisateur
menu wellpharma

Les dents de votre enfant

L’émail qui recouvre les dents de lait étant beaucoup plus fragile que celui des dents définitives, les enfants sont particulièrement vulnérables face aux caries. Si celles-ci sont rarement graves, elles peuvent être très douloureuses. Il est très important de leur apprendre à son enfant à prendre soin de sa dentition, et ce dès son plus jeune âge.

Les dents de votre enfant

Les premières dents temporaires ou dents de lait

L’éruption des premières dents, appelées dents de lait, survient en moyenne aux alentours de l’âge de 6 mois. Cependant, l’âge d’apparition des premières dents est très variable d’un enfant à l’autre et un « retard » à l’apparition des premières dents par rapport à la moyenne ne doit pas alarmer les parents. Il semblerait d’ailleurs que l’âge de sortie des premières dents soit déterminé génétiquement : un parent qui aurait eu une éruption dentaire tardive aura plus de chance d’avoir un enfant dont les dents sortiront tardivement.

À titre indicatif, l’âge moyen de sortie des dents de lait est :

► À environ 6 mois : incisives médianes (inférieures puis supérieures)

► À environ 12 mois : incisives latérales (supérieures puis inférieures)

► Entre 16 et 23 mois : canines

► Entre 12 et 19 mois : premières  molaires

► Entre 23 et 30 mois : deuxièmes molaires

En général, à l’âge de 3 ans la plupart des enfants ont leurs 20 dents de lait.

À partir de l’âge de 6 ans et ce jusqu’à environ 12 ans, les dents de lait vont progressivement voir leur racine involuer et disparaître les une après les autres ; les dents de lait, une fois privées de racine deviennent mobiles et tombent toutes seules. Elles seront remplacées progressivement par les dents définitives.

Les dents définitives

Les dents de lait commencent à tomber vers l’âge de 6 ans pour faire place aux dents définitives. Les dernières dents de lait tombent vers l’âge de 12 ans mais les dernières dents définitives (dents de sagesse) peuvent pousser jusqu’à l’âge de 25 ans.

Là encore, l’âge de chute des dents de lait et d’apparition des dents définitives est très variable d’un enfant à l’autre. À titre indicatif :

► Les incisives médianes tombent vers l’âge de 6 ans.

► Les canines définitives remplacent les canines de lait entre 9 et 12 ans.

► Les prémolaires définitives remplacent les molaires de lait vers l’âge de 12 ans.

► Les premières molaires définitives apparaissent vers l’âge de 6 ans derrières les molaires de lait avant que celles-ci ne tombent.

► Les deuxièmes molaires définitives sortent vers l’âge de 12 ans.

► Les troisièmes molaires définitives (ou dents de sagesse) sortent entre 18 et 25 ans.

Les poussées dentaires

Chaque poussée dentaire peut être douloureuse. En effet, la sortie d’une dent provoque l’inflammation de la gencive qui la recouvre. Chez les nourrissons, la poussée dentaire se manifeste par une hyper-salivation, un bébé « grognon » qui se réveille parfois la nuit et peut manger moins bien que d’habitude, parfois une fébricule qui ne dépasse jamais 38°C. En revanche, les poussées dentaires ne rendent pas malades : aucune rhinopharyngite, aucune otite, aucune diarrhée n’a jamais été provoquée par une poussée dentaire.

Pour soulager les nourrissons en pleine poussée dentaire, vous pouvez masser doucement leur gencive avec vos doigts ou utiliser un anneau de dentition qui s’utilise froid (et non pas congelé). Eviter l’eau sucrée, le sirop ou le miel qui favorisent les caries.

Parfois, en cas de douleurs fortes, un antalgique pourra être prescrit par votre médecin.

Quelques conseils de bon sens :

► Ne pas appliquer des gels anesthésiants sur la gencive de bébé qui peuvent être dangereux avec un risque réel de trouble de la déglutition s’il l’avale.

► Ne pas appliquer de l’aspirine sur la gencive car il existe un risque réel d’intoxication à l’aspirine en cas de surdosage.

► Ne pas frotter la gencive de bébé avec de l’alcool car il existe un risque réel d’intoxication alcoolique pour les nourrissons.

► Ne pas percer la gencive de bébé pour aider à l’éruption de la dent de lait car il existe un risque réel d’infection.

► Éviter l’eau sucrée sur la tétine car le sucre favorise les caries en particulier sur les dents de lait qui ont un émail fragile.

En cas de doute sur un conseil qu’un proche vous aurait donné, prenez toujours conseil auprès d’un professionnel de santé : pharmacien, médecin ou dentiste. Méfiez-vous des remèdes de grands-mères !