utilisateur
menu wellpharma

Magnésium, entrez en cure !

Plus d'énergie, stressé(e), au bout du rouleau... Et si vous entamiez une cure de magnésium ? Tout ce qu'il faut savoir sur ce minéral essentiel au bon fonctionnement de l'organisme avec le Dr Véronique Buckenmeyer, médecin nutritionniste et anti-âge à Strasbourg.

Magnésium, entrez en cure !

Le magnésium, à quoi ça sert ?

Minéral indispensable, il intervient dans plus de 300 réactions enzymatiques indispensables de notre corps : il contribue au bon fonctionnement des tissus et organes, en particulier les muscles et le coeur, et le cerveau et ses synapses par lesquelles se transmettent les influx nerveux.

Concrétement, il détend les muscles du corps, que ce soit ceux attachés à notre squelette ou ceux des vaisseaux sanguins, de l'appareil digestif ou de l'utérus. d'autre part, il joue un rôle très important dans la minéralisation osseuse (formation des os et des cartilages), la santé des dents et des phanères (ongles et cheveux), la prévention des calculs rénaux.

Est-ce qu'on peut être carencé en magnésium ?

Selon l'étude SUVIMAX, 18% des hommes et 23% des femmes auraient des apports en magnésium inférieurs aux 2/3 des apports nutritionnels conseillés ! 

En  cause ? Les changements alimentaires, la hausse des produits raffinés ou du snacking, la baisse de consommation de végétaux et céréales riches en magnésium. Et aussi : les méthodes de monocultures intensives qui ne permettent pas aux sols de s'enrichir en micronutriments.

Un problème d'autant plus important que 30 à 50% seulement du magnésium ingéré passeraient dans l'organisme.

Comment savoir si on en manque ?

Quand vous vous sentez stressé, nerveux, anxieux, constipé, sujets aux crampes, aux tressautements de la paupière, aux tensions musculaires, aux palpitations.

Vous ressentez plusieurs de ces symptômes ? Alors vous en manquez sûrement. Un bilan sanguin avec dosage du magnésium globulaire le confirmera. Dans ce cas, attaquez une cure de 5 à 6 semaines et en prévention, au printemps, en période d'examen, en fin de grossesse...

Quels sont les critères de choix d'un magnésium ?

Ils faut s'intéresser à la biodisponibilité du magnésium élément, c'est-à-dire la quantité réellement absorbée. Le citrate de magnésium est une forme bien tolérée, avec une excellente biodisponibilité par exemple.

S'il contient un sel accélérateur du transit, le magnésium va être très peu absorbé et provoquer des inconforts abdominaux et des diarrhées. ce peut être le cas de certains magnésiums marins qui contiennet des teneurs plutôt bonnes en magnésium élément, mais une biodisponibilité modeste à faible.

Enfin, le magnésium n'est ni aussi disponible, ni aussi bien utilisé que lorsqu'il est accompagné de facilitateurs et de cofacteurs. C'est la raison pour laquelle il est préférable de s'orienter vers des formules qui comprennent des vitamines du groupe B, type B6 ou B9 et d'y associer la prise de vitamine D naturelle.

Le magnésium présente t'il des contre-indications ou effets secondaires ?

Dans la majorité des cas, non. Veillez cependant à l'effet laxatif de certains magnésiums ou à des symptômes rares types bouche sèche, anxiété accrue, nausées...

Par ailleurs, il n'est pas recommandé en cas d'insuffisance rénale. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

 

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Dr Véronique Buckenmeyer, médecin nutritionniste