utilisateur
menu wellpharma

Maquiller sa peau sensible, c'est possible

Un fond de teint trop couvrant et oups, la peau ne respire plus… Un fléau pour les peaux sensibles, réactives, à imperfections. Car oui, elles exigent un maquillage spécifique. Sophie Bak, pharmacienne à Gondreville (54), nous livre ses conseils pour être belle sans souffrir… de l’épiderme.

Maquiller sa peau sensible, c'est possible

Choisissez et testez

Tout comme les soins, le maquillage pour peaux sensibles est hypoallergénique et ne contient ni parfum ni alcool : « Les parfums sont irritants en général, d’autant plus quand la peau est fine », précise Sophie Bak.. Pour prévenir la réactivité ou les rougeurs, testez les nouveaux produits sur une petite partie du visage avant une application complète et observez si votre peau tolère ou non le maquillage. « En pharmacie, quand on vous conseille sur une gamme répondant aux critères de sensibilité de votre peau, il y a très peu de chances pour qu’elle ne soit pas tolérée », rassure la pharmacienne.

Ayez la main légère

Pour maquiller son teint, Sophie Bak conseille souvent à ses patientes des crèmes de soin teintées : « Beaucoup de laboratoires les proposent. Elles contiennent des actifs apaisants ainsi que des pigments pour apporter de l’uniformité au teint. Un soin deux en un ! »
A l’application, le geste doit être délicat : en tapotant, en tamponnant sa peau avec une éponge à maquillage, un pinceau, ou ses doigts, on applique des couches fines de produit pour un teint frais et une peau respectée. Autre astuce : mélangez votre fond de teint à votre crème hydratante pour une application plus fluide.

Pensez eau thermale

Grande amie des peaux sensibles, l’eau thermale est multitâche. Après l’application de votre maquillage, une pulvérisation de brume légère fixe le teint et les paillettes. En soin, elle est intéressante pour réduire l’irritation et les sensations de picotements. « Au-delà du côté frais, l’eau thermale contient des sels minéraux qui régénèrent et apaisent », explique Sophie Bak. Une pulvérisation plus appuyée cette fois jusqu’à ce que l’eau dégouline sur son visage. Après avoir laissé l’eau en contact avec la peau pendant deux minutes, n’oubliez pas de tamponner l’excédent avec un mouchoir pour se débarrasser des sels qui peuvent assécher l’épiderme à long terme.

Dé-ma-qui-llez !

Ne pas nettoyer sa peau, c’est laisser le visage s’encrasser, obstruer les pores et donc empêcher la peau de respirer et les cellules de se régénérer… bref, c’est la cata, en particulier pour les peaux sensibles. « Pour irriter le moins possible la peau, utilisez un démaquillant à la formule lactée à appliquer du bout des doigts », conseille Sophie Bak. « Massez, puis essuyez très délicatement, sans frotter, avec un coton. Réappliquez ensuite le produit, massez à nouveau, puis rincez avec une pulvérisation d’eau thermale ». Surtout, n’utilisez par d’eau du robinet, ni de savon, très agressifs pour l’épiderme. Entendu ?

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Sophie Bak, pharmacien wellpharma à Gondreville