utilisateur
menu wellpharma

Lève-toi et marche !

Marcher un peu, beaucoup, tous les jours c’est… vital ! Accessible à tous (ou presque), la marche à pieds renforce nos muscles et nous aère la tête ! Quand et comment pratiquer la marche ? Pour quels bénéfices ? Nous avons interrogé Yannick Guillodo, médecin du sport et créateur des programmes Bouge.

Lève-toi et marche !

Marcher c’est bon… pour quoi exactement ?

Yannick Guillodo : la marche est bénéfique pour tous les organes -cœur, cerveau, reins, poumons, …- et pour nos muscles, nos os, nos articulations qu’elle renforce. Le corps d’un humain qui ne marche pas est comme un ruisseau empêché dans son écoulement. La marche est un outil santé de tous les jours. Avec la sédentarité, l’inactivité est un facteur de risque redoutable. Pour lutter contre la première, on se lève de sa chaise pour effectuer quelques pas et mouvements toutes les deux heures. Pour remédier à la seconde, on marche !

Combien de temps faut-il marcher pour en tirer des bénéfices ? À quel rythme ?

Yannick Guillodo : on recommande aux adultes, de 15 à 95 ans de marcher au moins 30 minutes par jour (d’une seule traite ou 2 x 15 minutes ou 3 x 10 minutes). Les enfants de moins de 15 ans devraient marcher, eux, au moins 1 heure par jour ! Encourager les enfants à marcher les aide à se constituer une masse musculaire et osseuse, et leur donne une excellente habitude de vie ! Stimuler une personne âgée pour qu’elle marche, c’est l’aider à rester éloignée de la dépendance ! A chacun, ensuite, de trouver son rythme en fonction de son âge, de sa condition physique et de ses envies.

Peut-on optimiser ses promenades ?

Yannick Guillodo : Accélérer un peu de temps à autres, c’est bénéfique pour le cœur et la fonction respiratoire. On peut aussi se fixer de petits challenges : ne pas ralentir quand ça monte, se lancer dans une marche plus longue et dynamique le week-end… Ceux qui le souhaitent peuvent tester des formes originales et/ou sportives de marche comme la marche dans l’eau ou la marche nordique.

Marcher avec des talons, se promener en pleine ville… ça n’est pas contre-productif ?

Si l’on établit le rapport bénéfice / risque, il apparaît que marcher en ville dans un air pollué, c’est toujours mieux que de ne pas bouger. De même que marcher un tout petit peu, c’est mieux que de ne pas marcher du tout. Vous êtes à l’aise sur vos talons ? Lancez-vous ! L’essentiel, c’est de marcher : on n’attend pas d’avoir réuni les conditions idéales -grand air, campagne…- pour franchir le pas !

Pas besoin d’équipement spécifique pour marcher, alors ?

Yannick Guillodo : " pour que marcher soit bénéfique, le seul impératif, c’est de se sentir à l’aise dans ses chaussures et dans ses vêtements, quels qu’ils soient. Pour marcher, on n’a besoin que de confort. "

Et si je n’aime vraiment pas marcher ?

Yannick Guillodo : "Enfourchez votre vélo, chaussez vos rollers, faites ce que vous voulez mais bougez chaque jour !"

Nos astuces wellpharma :

OK pour vous rendre à vos rendez-vous à pieds mais pas question d’arriver avec vos sneakers aux pieds ? Glissez votre paire de chaussures de ville dans un sac et changez de paire juste avant d’arriver !
Profitez des vacances pour découvrir les lieux à pieds : on se régale à marcher au bord de l’eau, à la montagne, en forêt, dans la campagne et même dans les villes !
Vous avez tout le temps mal aux pieds ? Prenez soin d’eux (lire : Prendre ses pieds en main). Vous redoutez les ampoules ? Pensez à les talquer ou demandez conseil à votre pharmacien wellpharma : il existe des crèmes géniales contre les frottements !

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Yannick Guillodo