utilisateur
menu wellpharma

Mieux vivre son eczéma en été

Avec l’été, mon eczéma va mieux, on dirait ! Le soleil apaise-t-il vraiment ma peau ? Quelles sont les précautions à prendre pour profiter de ses bienfaits sans danger ?  Nous avons posé toutes ces questions au Dr Pierre-André Bécherel, dermatologue, membre de ResoEczéma*.

Mieux vivre son eczéma en été

Quel est l'effet du soleil sur ma peau ?

Exposée au soleil, la peau se défend et ses cellules se multiplient, donc la peau s'épaissit.
Cette épaisseur supplémentaire réduit la perte d'eau par la peau. Mécaniquement, celle-ci est donc moins sèche. De même, comme elle est plus épaisse, davantage protégée, elle souffre moins d'inflammation, elle est moins rouge.

Y-a-t-il des précautions particulières à prendre pour profiter du soleil sans danger ?

Oui et elles sont très importantes. Car le soleil fait du bien… sur le moment. En réalité, il altère la peau et peut provoquer des dégâts à long terme, qu’on ne découvrira que des années plus tard ! La protection solaire est donc fondamentale et ce, dès la petite enfance. On sélectionne un indice 50 pour les nourrissons et les enfants, et des produits très protecteurs (indice 30, au moins) pour les adultes.

» LIRE AUSSI NOTRE ARTICLE : Les secrets de la protection

Et l'eau de mer ça fait du bien ?

Contrairement à une idée reçue, ce n'est pas tant l'eau de mer qui fait du bien que le soleil. De même que la sueur, acide, irritera une peau couverte de microfissures et provoquera brûlures et démangeaisons, l'eau salée peut être irritante pour une peau lésée. Mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas se baigner ! En revanche, il est fortement recommandé de se rincer la peau après la baignade, dans la mer ou en piscine d’ailleurs. Pour rappel, on laisse tomber le savon, qui dessèche la peau, et on utilise un gel lavant « sans savon », ou un pain surgras. Demandez conseil à votre pharmacien !

Quel comportement adopter pour supporter mon eczéma en été ?

Pas de recette miracle mais une attention toute particulière portée à l’hydratation de la peau : la période estivale doit vous conduire à l’hydrater encore plus, avec des émollients sans parfum : crèmes, laits, émulsions hydratantes...  

» LIRE AUSSI NOTRE ARTICLE : L’eczéma atopique

Surtout, on n’arrête pas son traitement et en cas de crise, on n’hésite pas une seconde à utiliser son corticoïde local (il n’est pas contre-indiqué avec le soleil).

Nos trucs & astuces :

► Il fait chaud et votre peau pique et gratte ? Vous devriez peut-être laisser votre t-shirt au réfrigérateur un quart d’heure avant de l’enfiler.

► Choisissez des matières naturelles pour vos vêtements. Coton, lin, soie laissent la sueur s’évaporer et vous éviteront bien des tiraillements.

► Vous fréquentez une plage sans douche accessible ? Emportez vos propres bouteilles d’eau claire pour vous rincer suite à la baignade.

► Ne frottez pas votre peau avec une serviette rêche en sortant de l’eau, mais tamponnez la délicatement avec une serviette toute douce.

► Profitez de vos vacances pour souffler et vous détendre ! L’eczéma suit généralement la même courbe que le stress donc… adoptez (autant que possible) la zen attitude.

*ResoEczéma est un réseau de 200 dermatologues et vise à optimiser le parcours de soin et la prise en charge des patients atteints d’eczéma en favorisant la formation, le partage d'expériences entre médecins, la recherche et la sensibilisation du grand public aux côtés de l'Association Française de l’Eczéma.

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Dr Pierre-André Bécherel, dermatologue, membre de ResoEczéma