utilisateur
menu wellpharma

Se remettre au sport ? On peut tous y arriver

Les arbres fleurissent et les journées s’allongent. Pas forcément le cas de notre corps qui a gardé ses rondeurs stockées pendant l’hiver. Il y a pourtant mille bonnes raisons de se remettre au sport. Allez ! En piste. Mais allez-y molo. Sophie Nicollet, coach sportif nous donne les clés pour inscrire le sport dans la durée.

Se remettre au sport ? On peut tous y arriver

Pourquoi est-ce essentiel de maintenir une activité physique ?

La pratique régulière du sport présente de nombreux intérêts. C’est bon pour le cœur, les articulations, le dos et cela permet aussi de prévenir l’apparition de nombreuses maladies comme l’hypertension, l’ostéoporose, l’obésité… Le sport améliore le sommeil, l’estime de soi, diminue le stress et l’anxiété. Pratiquer une activité physique régulière, soit 2 fois par semaine, c’est vraiment un service pour soi et pour l’entourage.

Pourquoi arrive-t-il qu’on se démotive très vite ?

Souvent, quand on s’y remet après une longue période d’inactivité, on y va à fond, motivé par des kilos à perdre ou l’envie de retrouver ses performances d’antan. Or, un corps qui est au repos et qu’on épuise d’un coup ressent une fatigue inhabituelle. La fatigue ou les douleurs (courbatures) font qu’il est très compliqué d’y retourner car le message envoyé par notre cerveau est négatif. Alors on préfère s’abstenir plutôt que de souffrir. Logique…

Que faire pour avoir envie de poursuivre l’effort ?

Votre corps a besoin de s’accoutumer pour trouver du plaisir. L’alerteur, quand on reprend une activité physique, c’est la douleur ou le manque de souffle. Peu importe le temps de la séance, ne vous mettez pas dans le rouge ! Si on demande trop d’un coup à notre organisme, on risque la blessure (claquage, déchirure), les douleurs (courbatures, crampes), la perte de motivation et la mésestime de soi. L’entraînement est physiologique. Le cœur s’habitue progressivement. Les muscles et les articulations se remettent en mouvement, telle une mécanique qui n’aurait pas fonctionné depuis longtemps. Il faut entrer dans un cercle vertueux et constructif. Vous avez fait 5 minutes de plus que la fois précédente, félicitez-vous !

Quelle activité pour reprendre durablement ?

Le running

Au début, on ne se fixe pas d’objectif de temps. 20 minutes, c’est trop long la première fois et ça ne donne pas envie d’y retourner. On commence à son rythme - je cours – je marche – je cours, et on profite des bienfaits ressentis. Et on s’aperçoit, sans s’en rendre compte, qu’on augmente sa performance.

Le sport en salle et les sports collectifs

Le pilates est idéal pour se réapproprier son corps. Souvent les non-sportifs l’oublient. Il n’est plus lié à leur esprit. En pilates, on travaille sur le schéma corporel. On apprend à mieux l’utiliser. L’idéal c’est d’arriver à deux séances par semaine.

Le sport collectif présente un aspect ludique. On retrouve ses amis une fois par semaine pour se défouler, rigoler et se dépenser sans s’en apercevoir ou presque. La dynamique de groupe est encore une approche différente de la reprise de l’activité physique et permet d’y reprendre goût. Go go go !

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Sophie Nicollet, coach sportif