utilisateur
menu wellpharma

Tout savoir sur la téléconsultation

Depuis septembre 2018, les téléconsultations sont remboursables par l’Assurance Maladie. Et depuis un an (et le début de la crise liée à la Covid-19), ces consultations à distance connaissent un développement sans précédent. Vous n’avez pas encore testé ? Suivez le guide !

Tout savoir sur la téléconsultation

Une pratique en plein essor

Depuis le début de la crise sanitaire, la pratique de la téléconsultation s’est répandue à toute vitesse. Avant le premier confinement, les téléconsultations se comptaient par milliers chaque semaine ; leur nombre a « explosé » pour atteindre près d’un million au plus fort de la crise ! Il faut dire que les médecins sont de plus en plus nombreux à la proposer cette solution. Ainsi, selon la DREES, les trois quarts des généralistes l’ont mise en place.

Comment télé-consulter ?

La téléconsultation, c’est une consultation réalisée à distance, via son smartphone, sa tablette ou son ordinateur à condition qu’il soit équipé d’une webcam (caméra) et connecté à internet. Elle peut avoir lieu avec tous les professionnels de santé -sage-femme, nutritionniste, ostéopathe, psychologue, médecin généraliste ou spécialiste-, qu'il exerce en ville ou dans un établissement de santé (maison de santé, hôpital ou clinique, Ehpad…), en France métropolitaine comme des les départements et régions d’Outre Mer.

 

A savoir :

Le médecin téléconsultant doit connaître le patient, sauf cas particulier (téléconsultation pré-anesthésique avant une endoscopie par exemple).

Le parcours de soin doit être respecté (sauf exceptions à découvrir ici).

Dans certains cas, un professionnel de santé (infirmier à domicile par exemple) peut vous assister durant la téléconsultation.

A noter :

Depuis un an, il est possible d’être remboursé si vous consultez un autre praticien que votre médecin traitant dans le cadre d’un dépistage de la Covid-19 (vous estimez avoir été exposé au virus / vous présentez certains symptômes comme la fièvre ou la toux…).

 

La téléconsultation pas à pas

Comme pour une consultation, il faut d’abord prendre rendez-vous. Pour cela, il existe des plateformes spécialisées comme Doctolib, Livi, Qare… Le jour J à l’heure H-10/15 minutes, vous recevrez un sms avec un lien pour vous connecter. Dès que la consultation est lancée, vous êtes face au professionnel de santé. La durée/teneur de la consultation est comparable à ce qui se pratique en cabinet… examen clinique en moins, évidemment ! A l’issue de la consultation, votre médecin pourra vous faire parvenir une prescription par mail. Dans la plupart des cas, il adresse directement une feuille de soin électronique à la caisse d’assurance maladie qui vous remboursera si la consultation remplit les conditions définies par le cadre réglementaire. Sinon, il vous enverra une feuille de soin papier. Quant au règlement, il s’effectue via la plateforme sur laquelle vos coordonnées bancaires ont été enregistrées au moment de la prise de rendez-vous.

 

C’est pour moi ?

Que l’on soit confronté à un problème de santé soudain ou atteint d’une maladie chronique, on peut télé-consulter. Cette solution alternative est particulièrement intéressante pour les personnes qui habitent un « désert médical », pour celles qui ne peuvent, ne veulent ou ne souhaitent pas se déplacer, … Elle est très pratique quand on a besoin de renouveler son traitement ou d’agir vite pour la prise en charge d’un coup de froid, d’une allergie saisonnière…

A savoir :

En cas d’urgence, on appelle le 15 !

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle : certains d’entre elles ont mis en place des plateformes de télémédecine avec des spécialistes prêts à répondre aux adhérents 24/24j, 7/7j…

 

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
wellpharma