Autopalpation : l’œil et la main pour lutter contre le cancer du sein

Autopalpation octobre rose

Le dépistage précoce d’un cancer du sein augmente les chances de guérison. Entre les visites chez le gynécologue et/ou les mammographies de contrôle, nous devons toutes rester vigilantes et apprendre ces petits gestes d’autopalpation qui pourraient un jour nous sauver la vie !

Il faut se fier aux apparences !

Vous connaissez bien vos seins : leur forme, leur densité, leur position… Vous êtes donc parmi les mieux placé-e-s pour remarquer un changement, aussi anodin (en apparence) soit-il. Alors ouvrez l’œil et consultez votre médecin dans les plus brefs délais si vous observez :

  • Une grosseur sous votre bras ou sur votre poitrine.
  • Une modification de la peau que ce soit un changement de couleur (rougeur, œdème) ou d’aspect (rétractation, peau d’orange), des démangeaisons…
  • Un changement au niveau du mamelon (rétractation, couleur, suintement, écoulement)
  • Une modification de la forme de votre poitrine (dissymétrie, gonflement…)

Se fier à ses sensations

Au-delà des apparences, on peut souffrir dans sa chair… pas forcément beaucoup, mais une douleur dans les seins (en dehors de la période des règles) peut être suspecte. Si l’on ressent des tensions, une gêne, une sensation de brûlure ou quoi que ce soit d’anormal on n’hésite pas à en parler à son médecin.

Se fier à ses doigts

Tous les mois, après les règles, prenez 5 minutes pour une autopalpation des seins. Placez-vous face à un miroir et vérifiez que rien d’anormal n’est apparu (lire ci-dessus).

Ensuite, posez trois doigts d’une main sur le sein du côté opposé (main droite sur sein gauche ou l’inverse si vous préférez). Commencez par la partie externe et faites le tour du sein en effectuant de petits cercles avec le bout des doigts. Redoublez de vigilance dans la zone entre le sein et l’aisselle que vous inspecterez minutieusement aussi.

Qu’est-ce qu’on cherche exactement ? Toute grosseur ou induration (durcissement des chairs) anormales.

Ensuite, on procède au check-up du mamelon : facile, il n’y a qu’à presser (doucement !). Si un liquide s’écoule, on prend rendez-vous chez le médecin fissa.

Et ensuite ? On fait la même chose pour le second sein !

Si vous notez une anomalie, parlez-en rapidement à votre médecin !

Pour continuer votre lecture

01 Sep 2017

L’orthodontie pour adultes, 4 bonnes raisons d’y recourir

Un traitement d’orthodontie à l’adolescence et on croit que, ratiches alignées, le tour est joué… A tort parfois ! Les adultes y ont de plus en plus souvent recours, et pas seulement pour des raisons esthétiques. Orthodontiste et président de l’association syndicale des spécialistes en orthopédie dento-faciale Docteur Huet, nous éclaire sur le sujet.
02 Déc 2016

La journée mondiale du Sida

Le 1er décembre, c'est la journée mondiale de la lutte contre le sida. L'occasion d'une mobilisation mondiale, avec des actions d’information, de prévention et de sensibilisation et de rappeler les chiffres encore alarmants en France et dans le monde.
21 Mai 2021

Mieux vaut prévenir que guérir : c’est vous qui le dites !

L'observatoire wellpharma a interrogé ses membres du Club sur la thématique de la prévention santé. Découvrez-en plus ... Manger au moins cinq fruits et légumes par jour, accomplir 30 minutes d’activité quotidienne, se protéger contre le soleil, … ces messages de prévention, nous les connaissons tous. Et alors ? Qu’est-ce qui nous retient de changer nos modes de vie pour aller mieux ? C’est vous qui avez la réponse en vidéo !
01 Juil 2018

Maladies d’amour : stop !

Cet été, sûr, on va s’aimer… mais en toute sécurité : les infections sexuellement transmissibles –IST- ne passeront pas par nous ! Mieux les connaître pour les éviter ou, le cas échéant, les traiter : on fait le point avec Thomas Briol, pharmacien wellpharma à Bidos.