L’observatoire wellpharma #11 – Zen restons zen

Êtes-vous stressé ? Dormez-vous suffisamment ? Quelles sont les conséquences sur votre organisme ? Découvrez les résultats de notre grande enquête en vidéo pour en savoir plus sur vos habitudes de sommeil et votre gestion du stress. Et découvrez également nos produits wellpharma.
Je découvre

En Septembre, le naturel c’est essentiel !

Booste tes cheveux !

wellpharma - booste tes cheveux

On est rarement content-e de sa chevelure… mais quand, en plus, les cheveux deviennent tout mous et qu’on a l’impression qu’ils poussent à peine, que faire ? Aidez votre crinière à retrouver sa vigueur grâce aux conseils et astuces naturelles de Nathalie Sauron (pharmacie de la Basilique / Saint-Maximin-la-Sainte-Baume) !

Cheveux en berne

Nos cheveux sont sensibles… aux changements de saison, à notre régime alimentaire, aux modifications hormonales (grossesse, ménopause), aux traitements médicamenteux, au stress émotionnel ou physique intense, à la maladie ou encore à ce qu’on leur inflige (shampoings parfois trop agressifs et/ou trop fréquents, séchage trop chaud). Il n’est donc pas étonnant qu’à chaque modification dans notre environnement ou nos habitudes, notre chevelure en pâtisse. Et nos cheveux deviennent raplapla, cassants, ternes, cassent parfois, tombent, ou poussent moins bien.

Manger pour reprendre du poil de la bête

Afin de redonner de la vigueur à ses cheveux, on commence par soigner son assiette. Pour faire simple, on bannit le « mauvais » gras, celui de la friture et de la charcuterie, l’huile de palme, ainsi que les sucres raffinés. Et on fait la part belle aux protéines de bonne qualité et aux acides aminées soufrées, impliqués dans la fabrication de la kératine. Pensez à inscrire à vos menus les œufs, céréales complètes, légumes secs, foie… Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires, en renfort en ciblant les vitamines du groupe B, le fer (pour savoir où le trouver, c’est par ), le zinc ou encore la vitamine D qui soutient le renouvellement des cheveux.

Gommer pour respirer

Étant donné que le cuir chevelu est fatigué, rien de tel que quelques soins « maison » pour lui redonner sa vigueur. On prépare donc un gommage naturel et vivifiant. Il suffit de mélanger 2 cuillérées à soupe d’huile végétale (ricin, jojoba ou coco) et 1 cuillérée de sel fin. On applique la mixture sur le cuir chevelu humidifié, avant le shampoing, et on masse délicatement. Ce gommage assainit le cuir chevelu en le débarrassant de ses cellules mortes et du sébum accumulé et le rend plus réceptif aux soins. Rien de plus simple pour stimuler la croissance du cheveu ! Vous pouvez remplacer le sel fin par du marc de café si vous souffrez de démangeaisons ou de pellicules.

À renouveler 1 fois par semaine.

Masser pour stimuler

On peut aussi oxygéner et activer la micro circulation du cuir chevelu par un massage. Et c’est un vrai moment de plaisir que de se malaxer le crâne, en douceur, avec une composition à base d’huile de ricin. En effet, pour enrichir les effets de cet ingrédient réputé pour stimuler la pousse des cheveux, on lui aura préalablement ajouté 3-4 gouttes d’huiles essentielles choisies selon l’effet escompté : romarin (revitalisant), sauge sclarée (en cas de chute de cheveux chez la femme ménopausée), ylang ylang (pour tonifier), cèdre (purifiant), menthe poivrée (stimulante).

À renouveler 2 à 3 fois par semaine, pendant 5 minutes, avant le shampoing.

Les bons réflexes

Tout ceci ne sert à rien tant qu’on n’a pas trouvé le « bon » shampoing, adapté à la nature des cheveux : découvrez les secrets d’une chevelure saine ici. Mieux vaut aussi éviter les produits à base de silicone, qui étouffent vos cheveux, ainsi que les sulfates des shampoings (trop) moussants. Déconseillés également les brossages excessifs qui malmènent votre cuir chevelu et vos cheveux à la longue, de même que tout ce qui agresse votre chevelure, que ce soit mécaniquement et/ou chimiquement (sèche-cheveux, plaques, colorations, …) Enfin, même si ça n’est pas toujours facile, attention au stress, à la pollution, au tabac qui étouffent vos cheveux. L’été, pensez aussi à les préserver du soleil et à en prendre soin dès que vous sortez de l’eau (mer ou piscine) !

Prendre soin de ses cheveux, c’est aussi les couper régulièrement. Retirer quelques millimètres tous les trois mois suffit à éliminer les fourches et, par conséquent, à supprimer cette partie fragile. Résultat : vos cheveux continueront à pousser, mais sans se briser !

DIY[i]

Pour hydrater, nourrir, renforcer la fibre capillaire et favoriser ainsi la repousse des cheveux, on n’a pas trouvé mieux que le masque. Voici nos deux recettes de masque, imparables. Essayez pour choisir celle qui vous convient, à moins que vous ne préfériez alterner !

La mayo des tignasses : voici une recette simple, à base d’huiles et d’œuf, inratable (à la différence de la vraie mayo) : ajoutez 1 cuillérée à soupe d’argan à une cuillérée à soupe d’huile de ricin et battez avec un jaune d’œuf.  Enduisez la chevelure de cette préparation, laissez poser 30 minutes, sous une serviette chaude pour optimiser la pénétration des actifs, avant de procéder au lavage doux et méticuleux des cheveux. Brillance garantie !

Le masque des crinières : cette recette parfumée réveillera les crinières les plus engourdies. Après s’être lavé les mains, mélanger dans un flacon parfaitement propre :

120 ml d’huile de jojoba
40 gouttes d’huile essentielle de romarin à cinéole
25 gouttes d’huile essentielle de basilic
20 gouttes d’huile essentielle de citron
15 gouttes d’huile essentielle de lavande
15 gouttes d’huile essentielle de lemon-grass
15 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Laissez reposer 24h et appliquez à raison de deux fois par semaine. Conservez au moins 30 minutes avant de procéder au shampoing. Pour un effet plus profond, vous pouvez garder ce masque quelques heures ou… toute la nuit !


[i] Do It Yourself / Faites le vous-même

Pour continuer votre lecture