utilisateur
menu wellpharma

Bronzer en toute sérénité

Le soleil, on l’aime, mais on le sait bien : il faut s’en méfier. Pour profiter au maximum de ses bienfaits sans cramer notre capital soleil, préparons-nous en suivant les recommandations d’Emilie Lecomte, pharmacienne wellpharma à Hettange Grande.

Bronzer en toute sérénité

Le bronzage en question

Savez-vous pourquoi on bronze ? C’est un mécanisme de protection de notre peau face aux UV du soleil. Les kératinocytes se multiplient afin de renforcer la résistance de la peau et empêcher les rayons d’atteindre les cellules. Quant aux mélanocytes, ils produisent la mélatonine qui forme un filtre en colorant la peau. Conclusion : pour bien bronzer, sans danger, nos cellules doivent être en bonne santé.

Préparer sa peau

On nourrit donc sa peau avec soin. Premier choix : alterner l'huile de bourrache (régénérante) et des produits à base d'acide hyaluronique (hydratant) et de collagène (anti-vieillissement). On protège ses cellules à grands coups d’anti-oxydants : vitamine C (acérola), Sélénium, Coenzyme Q10, huiles essentielles d'agrumes (notamment le citron) et bien sûr, vitamine A (B-carotène ou lutéine). Il existe des compléments alimentaires parfaits pour fournir à la peau les anti-oxydants qui la prépareront efficacement à affronter les rayons du soleil (comme Rosalea Peau / Wellpharma) !

Mise en garde : les huiles essentielles d'agrumes sont photo-sensibilisantes si on les utilise directement sur la peau : on avale 2g d’huile essentielle chaque matin pendant 3 semaines maximum.

Régalez-vous !

En soignant votre alimentation, vous préparez le terrain pour l’été ! Régalez-vous de poivrons, carottes, épinards, laitues, tomates, patates douces, brocolis, courges, abricots, melons, jaunes d'œufs (pas plus de 3 par semaine) : ils sont riches en caroténoïdes, lesquels permettent à notre peau de résister au stress oxydant. Certains de ces aliments, comme les jaunes d’œufs, maïs, carottes, épinards et oseille sont à recommander aussi pour leur apport en lutéine qui permet de réduire notre susceptibilité aux coups de soleil ! Sachez que la vitamine A, que l’on trouve dans la plupart de ces produits, n’est correctement absorbée qu’en présence de corps gras : petite lichette de beurre, filet d’huile d’olive…

Massez-vous

Les massages, on aime ça. Quand on peut joindre au geste une huile pleine de bienfaits, c’est le top ! Utilisez l'huile végétale de carotte : effet bonne mine garanti (elle prépare la peau au soleil en plus) ou de rose musquée pour l’éclat, la douceur (et le parfum !) sans compter ses propriétés cicatrisantes, re-lipidantes et apaisantes (quand la peau est un peu échauffée, c’est souverain !). Et si vous avez pris un coup de soleil, c’est l’huile essentielle de carotte qu’il vous faut, à prendre par voie orale (2 gouttes) pour régénérer les épithéliums (tissus de la peau).

Un bronzage en règle !

Les règles de bases, vous les connaissez sans doute : on ne s’expose pas aux heures très chaudes de la journée (12-16 heures) et on ne sort jamais sans s’être enduit de crème solaire, à renouveler consciencieusement au minimum toutes les deux heures. On porte un chapeau, des lunettes de soleil et on élit la gourde à eau comme accessoire de l’été, histoire de s’hydrater en continu mais sans polluer.

Mélange maison pour calmer le feu d’un coup de soleil

Dans 25 gouttes d’huile végétale de rose musquée, mélangez : 3 gouttes d’huile essentielle de carotte, 3 gouttes d’huile essentielle de lavandula et 3 gouttes d’extrait lipidique d'hypericum perforatum. Appliquez délicatement sur la peau.

Pourquoi on adore les tomates / mozarella

Tomate-mozzarella-basilic-huile d'olive, c’est le quatuor à ne pas manquer pour qui veut bronzer en se régalant. On y picore de la vitamine E, fournie par huile d'olive et la mozza, du lycopène et de la carotène apportés par les tomates (et bien absorbés grâce à l'huile d'olive). Quant à la pointe de basilic, elle offre une brassée de senteur incomparable et une touche antiallergique. Miam !

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Emilie Lecomte