utilisateur
menu wellpharma

Vrai-Faux sur la tétine

Avant bébé, on s'était juré de ne pas céder à la tétine pour une foule de bonnes ou mauvaises raisons. Mais bébé arrive et la sucette en silicone suit de près. C'est grave docteur ? Un point sur les idées reçues avec le Dr Chrystel Moron, chirurgien dentiste.

Vrai-Faux sur la tétine

Rassurer

La tétine soulage bébé : VRAI

C'est une évidence. La tétine assouvit le besoin de succion de bébé. Elle lui permet d'évacuer les tensions, de le rassurer, de le calmer.

Souvent, on s'aperçoit que plus les parents sont anxieux, plus le bébé a besoin de téter. Lorsque l'enfant est en soins médicaux, l'acte de succion les met dans un état second. Elle peut atténuer la sensation de douleur.

Mâchoire et déformation

A la longue, la tétine déforme la mâchoire : VRAI

Tout comme sucer son pouce, la tétine peut, à la longue, déformer la mâchoire et entraîner des problèmes de respiration. La langue se met en position basse ce qui pertube la croissance des maxillaires et entraîne alors un traitement orthodontique.

Dans certains cas, sucer trop longtemps son pouce, ses doigts ou la tétine peut même provoquer de l'apnée du sommeil. Mais il est bien évident qu'un enfant qui suce sa tétine nuit et jour jusqu'à l'âge de 6 ans n'est pas comparable à celui qui n'en dispose que pour s'endormir jusqu'à 2 ou 3 ans.

Arrêt : le bon moment

A nous parents de décider quand il faut arrêter la tétine : FAUX

Si l'enfant n'est pas prêt à se passer de sa tétine, on va lui créer un stress. Il faut d'abord se demander pourquoi il a besoin de téter et choisir le bon moment pour arrêter. Avec lui. En faisant passer le message par une tierce personne, un proche, une grande soeur, le pédiatre... par exemple. Encore faut-il que les parents eux-mêmes soient convaincus que c'est pour lui le bon moment de s'en débarrasser.

Tétine et allaitement

La tétine peut être un obstacle à l'allaitement : FAUX

Le principe de succion étant le même, il n'y a aucune raison que ce soit un obstacle à l'allaitement.

Pouce et tétine

Pouce, tétine... même sujet, mêmes effets : VRAI et FAUX

Quelle que soit la forme de la tétine (physiologique, orthodontique... c'est du pareil au même) ou le pouce, l'un comme l'autre assouvit le besoin de succion du petit enfant. Il est plus difficile d'arrêter de sucer son pouce car on l'a toujours sur soi.

Mais il est plus facile de ne pas avoir son pouce ou ses doigts sans cesse en bouche car l'enfant va libérer sa main pour jouer, agir, parler.

Tétine et communication

La tétine est un frein à la communication : FAUX

Un enfant qui a vraiment besoin de pleurer ou de parler ne s'arrêtera pas sous prétexte qu'on lui glisse une tétine dans la bouche. Certes, il ne devrait pas avoir besoin de tétine si nous étions entièrement disponible et détendus.

Mais les modes de vie actuels font que oui ! La tétine rend service. Et tant mieux pour votre enfant. S'il semble en avoir besoin, laissez-le. En grandissant, il s'affirmera et vous l'aiderez à passer le cap. Alors ne culpabilisons pas !

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Dr Chrystel Moron, chirurgien dentiste