Enquête du mois

Enquête wellpharma et moi

wellpharma & moi

Aimez-vous vous rendre dans nos pharmacies ? Avez-vous remarqué notre nouveau site internet ? Nous souhaitons en savoir plus sur ce que vous pensez de votre pharmacie wellpharma.
Je réponds

Engagés pour une santé éco-responsable !

Soleil : sauvez la peau de vos enfants

Mortels… les coups de soleil

Les enfants ont la peau plus fine et plus fragile que la nôtre. L’exposition imprudente aux UVA et UVB leur fait courir un risque majeur. 

Il suffit de cinq coups de soleil sérieux au cours de la jeunesse pour augmenter de 80% le risque de mélanome (80 000* cancers de la peau chaque année en France). N’exposez donc jamais l’enfant de moins d’un an au soleil et veillez à ce que les plus grands fuient les rayons aux heures les plus chaudes.

Ne lésinez pas sur la crème

Pour tous les enfants jusqu’à 15 ans, optez pour une protection SPF50+. Jusqu’à trois ans, utilisez des produits spécifiques, dotés de filtres minéraux adaptés aux peaux très jeunes.

Pour les plus grands, les produits associant filtres minéraux et chimiques – plus faciles à étaler – conviennent.

Et soyez intraitable sur le timing : appliquez la crème généreusement (on en mettrait 2 fois moins que la dose nécessaire) toutes les deux heures.

Sans oublier nuque, pieds, mains, oreilles… Il existe des produits rigolos qui colorent la peau au fur et à mesure qu’on les applique. A tester pour ne rien négliger.

Sortez-les couverts

La crème, c’est bien mais ça ne suffit pas ! Les petits doivent aussi porter des lunettes – catégorie 4 – obligatoirement un chapeau, voire un vêtement surtout dans les environnements où les rayons sont réverbérés. 

Sitôt mouillé, le t-shirt n’étant plus efficace, préférez un vêtement anti-UV qui protège des rayons en toutes circonstances. Plus il est foncé, mieux il protège.

Et soignez l’après-soleil

Même bien protégée, la peau se déshydrate au soleil. Après une douche, pour se débarrasser des résidus de produits solaires, hydratez la peau de l’enfant.

Ne relâchez pas l’attention lorsque la peau est bronzée. Si vous poussez passer à un indice 30 pour les plus grands, continuez à tartiner toutes les deux heures.

A la mer, à la montagne, mais aussi à la campagne, en pique-nique, au fond du jardin… partout !

*baromètre cancer INPES 

 

Pour continuer votre lecture

01 Nov 2017

Même pas malade en maternelle cet hiver

Comment survivre à l’hiver alors que Loulou -trois ans, dont un demi-trimestre passé à l’école- alterne rhumes et gastros ? Pas de panique : pour rompre ce cercle vicieux, il suffit souvent de respecter quelques règles d’hygiène simples et de choisir probiotiques adaptés et complexes multivitaminés bien ciblés. La chasse aux microbes est ouverte avec Michèle Dominiak, pharmacien dans le Loiret.
Bioggy Biogaran
01 Déc 2021

Bioggy, le boitier de l’autonomie

Votre enfant est atteint d’une maladie chronique & doit prendre ses médicaments tous les jours, voire plusieurs fois dans la journée ? Ce n’est pas toujours facile pour lui, ni pour vous… Découvrez Bioggy !
05 Fév 2015

Les dents de votre enfant

L’émail qui recouvre les dents de lait étant beaucoup plus fragile que celui des dents définitives, les enfants sont particulièrement vulnérables face aux caries. Si celles-ci sont rarement graves, elles peuvent être très douloureuses. Il est très important de leur apprendre à son enfant à prendre soin de sa dentition, et ce dès son plus jeune âge.
05 Fév 2015

Voyager avec des enfants

Avec la démocratisation des voyages, de plus en plus d’enfants voyagent, et ce de plus en plus jeunes. S’il n’existe pas de contre-indication au voyage liée exclusivement à l’âge, certaines recommandations sont à respecter pour que tout se passe bien. En ce qui concerne les voyages dans des pays éloignés, en voie de développement, aux conditions d’hygiène précaires ou aux conditions climatiques extrêmes, posez-vous la question de la nécessité de ce voyage étant donné l’âge de l’enfant. Parfois, différer de quelques mois le voyage permet de s’affranchir de nombreuses difficultés.