Enquête du mois

Enquête Zen restons zen

Zen restons zen

Êtes-vous stressé ? Dormez-vous suffisamment ? Quelles sont les conséquences sur votre organisme ? Nous souhaitons en savoir plus sur vos habitudes de sommeil et votre gestion du stress. 
Je réponds

En octobre 2021, reculons l’heure et le cancer !

Tout savoir sur la téléconsultation

Une pratique en plein essor

Depuis le début de la crise sanitaire, la pratique de la téléconsultation s’est répandue à toute vitesse. Avant le premier confinement, les téléconsultations se comptaient par milliers chaque semaine ; leur nombre a « explosé » pour atteindre près d’un million au plus fort de la crise ! Il faut dire que les médecins sont de plus en plus nombreux à la proposer cette solution. Ainsi, selon la DREES, les trois quarts des généralistes l’ont mise en place.

Comment télé-consulter ?

La téléconsultation, c’est une consultation réalisée à distance, via son smartphone, sa tablette ou son ordinateur à condition qu’il soit équipé d’une webcam (caméra) et connecté à internet. Elle peut avoir lieu avec tous les professionnels de santé -sage-femme, nutritionniste, ostéopathe, psychologue, médecin généraliste ou spécialiste-, qu’il exerce en ville ou dans un établissement de santé (maison de santé, hôpital ou clinique, Ehpad…), en France métropolitaine comme des les départements et régions d’Outre Mer.

 

A savoir :

Le médecin téléconsultant doit connaître le patient, sauf cas particulier (téléconsultation pré-anesthésique avant une endoscopie par exemple).

Le parcours de soin doit être respecté (sauf exceptions à découvrir ici).

Dans certains cas, un professionnel de santé (infirmier à domicile par exemple) peut vous assister durant la téléconsultation.

A noter :

Depuis un an, il est possible d’être remboursé si vous consultez un autre praticien que votre médecin traitant dans le cadre d’un dépistage de la Covid-19 (vous estimez avoir été exposé au virus / vous présentez certains symptômes comme la fièvre ou la toux…).

 

La téléconsultation pas à pas

Comme pour une consultation, il faut d’abord prendre rendez-vous. Pour cela, il existe des plateformes spécialisées comme Doctolib, Livi, Qare… Le jour J à l’heure H-10/15 minutes, vous recevrez un sms avec un lien pour vous connecter. Dès que la consultation est lancée, vous êtes face au professionnel de santé. La durée/teneur de la consultation est comparable à ce qui se pratique en cabinet… examen clinique en moins, évidemment ! A l’issue de la consultation, votre médecin pourra vous faire parvenir une prescription par mail. Dans la plupart des cas, il adresse directement une feuille de soin électronique à la caisse d’assurance maladie qui vous remboursera si la consultation remplit les conditions définies par le cadre réglementaire. Sinon, il vous enverra une feuille de soin papier. Quant au règlement, il s’effectue via la plateforme sur laquelle vos coordonnées bancaires ont été enregistrées au moment de la prise de rendez-vous.

 

C’est pour moi ?

Que l’on soit confronté à un problème de santé soudain ou atteint d’une maladie chronique, on peut télé-consulter. Cette solution alternative est particulièrement intéressante pour les personnes qui habitent un « désert médical », pour celles qui ne peuvent, ne veulent ou ne souhaitent pas se déplacer, … Elle est très pratique quand on a besoin de renouveler son traitement ou d’agir vite pour la prise en charge d’un coup de froid, d’une allergie saisonnière…

A savoir :

En cas d’urgence, on appelle le 15 !

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle : certains d’entre elles ont mis en place des plateformes de télémédecine avec des spécialistes prêts à répondre aux adhérents 24/24j, 7/7j…

 

Pour continuer votre lecture

28 Jan 2020

Anesthésie en vue ? Tout savoir pour être prêt !

Vous ou l'un de vos proches allez subir une intervention chirurgicale sous anesthésie locale ou générale ? Pour que tout se déroule au mieux, suivez les recommandations d'Anne Soulier, anesthésiste à l’Hôpital Saint-Antoine (Paris), afin d’être prêt le jour J.
28 Fév 2019

Attention à la dénutrition des seniors

Mamie picore ? Papy grignote ? La dénutrition des seniors n’est pas une question à prendre à la légère au vu de ses conséquences possibles sur la santé. Quand parle-t-on de dénutrition ? Comment la détecter ? Que faire en cas de dénutrition avérée ? Quelques réponses avec Elisabeth Lamas, médecin à Roquebrune Cap Martin.
27 Août 2018

Réfrigérateur : c’est du propre !

Notre réfrigérateur est l’un de nos meilleurs alliés dans la cuisine. Mais pas toujours le plus sûr. En cas de négligence, les bactéries ou virus peuvent s’y multiplier et, avec eux, les risques de toxi-infections alimentaires. Grâce aux recommandations de l’Anses (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), mon frigo est réglo !
31 Août 2020

Le sport pour lutter contre l’obésité

L’obésité concerne 17% des adultes en France et un enfant sur six en souffre. L’activité physique et le sport permettent de réduire les risques de surpoids et d’obésité et d’améliorer leur prise en charge. On ne reste pas les bras croisés… et on recommence à bouger !