Traiter les aphtes, en douceur

Les aphtes, c’est quoi ?

L’aphte est un petit ulcère qui apparait sur les muqueuses de la bouche : sur ou sous la langue ou encore sur la face interne des joues ou des lèvres. Généralement de forme ronde ou ovale, de petite taille : de 2mm à 1 cm, son fond est clair et son pourtour bien rouge.  Il est tout à fait bénin,  mais souvent très douloureux. Cependant, il n’est ni infectieux, ni contagieux. Et disparaît le plus souvent au terme de dix à quinze jours.

Seul… ou accompagné ?

L’aphte survient seul… ou pas (on peut souffrir de poussées avec une demi-douzaine d’aphtes dans la bouche). Quoi qu’il en soit, c’est une affection très fréquente : nous serons tous, un jour ou l’autre, gênés par un aphte, le plus souvent dès l’enfance (mais à priori, on en a moins après 50 ans). Les plus prédisposés d’entre nous pourront subir plusieurs crises par an…

Usual suspects

On ne sait pas ce qui provoque les aphtes… En revanche, certains « coupables » ont été clairement identifiés tels que le stress, la fatigue, les petites blessures de la bouche (dues à un appareil dentaire par exemple), certaines classes de médicaments (anti-inflammatoires non stéroïdiens, bêtabloquants…) ou encore des aliments : noix, cacahuètes, gruyère, fraises, tomates…

Gels, bains de boucle, pastilles… vous soulagent

Pour tenir les aphtes à distance, on soignera son hygiène dentaire et on évitera donc les facteurs déclenchants… autant que possible. Mais quand l’aphte survient, on cherchera à soulager la douleur et à éviter que ce petit ulcère ne s’infecte. Plusieurs solutions s’offrent à vous. On peut systématiser les bains de bouche, pour calmer le feu et assainir la cavité buccale. Vous pouvez aussi avoir recours à un gel ou à un pansement liquide qui, appliqué sur l’aphte, forme un film protecteur (et évite qu’il ne fasse plus mal encore quand on mange, par exemple). Enfin, il existe des pastilles à sucer (effet anesthésique local) ou encore un produit à base de teinture de rhubarbe qui soulage.

Les solutions naturelles

On peut également essayer de tempérer la sensation de brûlure avec des solutions naturelles. Parmi les huiles essentielles, on se tourne vers celles de giroflier (notamment pour son action anesthésiante et cautérisante), de tea tree ou encore de thym à linanol, assez douces pour être appliquées directement sur la lésion, à raison de 2 gouttes, 3 fois par jour et efficaces pour éviter l’infection. Les adeptes de l’homéopathie, suceront les granules de Borax 5 CH ou Mercurius solubilis 9 CH, à prendre en fonction des symptômes et suivant les conseils de votre pharmacien !

Pour continuer votre lecture

05 Jan 2024

Les trod, des tests rapides en pharmacie !

Les antibiotiques, ça n’est pas systématique : tout le monde sait ça maintenant. Et pour préserver l’efficacité des traitements, il existe des tests rapides d’orientation diagnostique -Trod- afin de dépister des pathologies comme l’angine bactérienne ou la cystite. Découvrez les TROD en pharmacie, pour qui, pour quoi ! Angine virale ou bactérienne ? Si vous souffrez d’une […]
06 Juil 2016

Ayez les jambes légères

Sensation de lourdeur, douleurs, gonflements... vos jambes vous pèsent et ça ne s'arrange pas avec l'envolée des températures. Réagissez ! Il existe des remèdes simples et vraiment efficaces pour soulager les jambes de plomb et éviter une aggravation. Les conseils de Guillaume Paquin, pharmacien à Tucquegnieux, commune de Lorraine.
07 Mar 2023

Endométriose : avoir un bébé, c’est possible !

En France, l’endométriose toucherait environ 10 % des femmes en âge de procréer, soit quelque 2,5 millions de personnes. Or, parmi elles, 30 % à 40 % sont confrontées à l’infertilité. Que faire quand le diagnostic tombe ? Quelles sont les solutions proposées aux femmes ? Les réponses de Yasmine Candau présidente d’EndoFrance, l’association française de lutte […]
28 Oct 2016

Stoppez les coups de froid

Ça commence par un petit rhume ou une gorge irritée, quelques frissons mais pas les bons... Stoppez les proliférations. Plutôt que de laisser traîner les symptômes et de se traîner soi-même des semaines durant, réagissez mais viiiite. Les conseils de Michèle Dominiak, pharmacienne à Varennes-Changy dans le Loiret.