Enquête du mois

En septembre 2021

3-2-1… je reprends le sport !

Vous êtes chaud ?

Vous êtes chaud bouillant pour reprendre le sport et ça, c’est vraiment super parce que vous êtes prêt dans votre tête à vous (re)lancer ! Reste à savoir ce qu’il en est de votre corps… surtout si vous avez arrêté toute activité sportive depuis longtemps. Si c’est votre cas, prenez contact avec votre médecin. Lui seul est capable d’évaluer votre condition physique… Parlez lui de votre projet sportif, de vos objectifs : il saura vous conseiller et attirer votre attention sur les points à surveiller (cette cheville qui vous tiraille, vos genoux endoloris, …)

Savoir choisir son sport

Si l’on veut tenir dans la durée, mieux vaut ne pas se rater dans le choix de son activité sportive ! Si vous hésitez, on vous conseillera de vous tourner vers les sports d’eau pour une reprise en douceur qui vous permettra de vous détendre et de vous muscler en profondeur. Si votre emploi du temps est serré, vous pourrez apprécier de pratiquer votre sport à la maison. C’est une option à considérer, surtout si vous avez une vélo d’appartement ou une corde à sauter ! Vous pouvez aussi miser sur les cours dispensés par internet. Vous avez besoin d’air ? Vous devriez vous éclater sur un vélo ou un VTT, à moins que vous ne préfériez la course, la marche nordique ou le trail, l’escalade ou le paddle ? Si vous avez besoin de vous défouler, on vous conseillera les sports de combat : on se vide de son stress et on apprend à se maîtriser tout en se tonifiant avec la boxe, le karaté, le judo, l’aïkido, le jujitsu…Et pour tous ceux qui aspirent à davantage de bien-être et de sérénité, rien de tel que le yoga ou le Qi-Gong : vous pouvez les pratiquer quelle que soit votre condition physique de départ et ils vous permettront d’unifier votre corps, votre esprit et votre souffle.

S’organiser

Mais avant tout, il faut d’organiser pour que cette activité trouve sa place dans votre emploi du temps. Chacun son truc pour programmer sa séance. Soit on bloque des plages horaires, toujours les mêmes, pour toute l’année. Soit on élabore son programme chaque semaine en fonction de ses impératifs. Quoi qu’il en soit, c’est une étape indispensable si l’on ne veut pas que la séance de sport saute au moindre prétexte.

Démarrer en douceur

Maintenant, il faut remettre son corps en mouvement. Autrement dit, pas question de démarrer à fond au risque de se faire mal ou de s’épuiser. Si vous ne vous souvenez même plus de votre dernière séance de sport, pourquoi ne pas commencer par une petite remise en jambe quotidienne, histoire de dérouiller tout ça, en allant travailler à pied ou à vélo par exemple ? Ensuite, reprenez en douceur à raison de séances courtes que vous allongerez et pimenterez progressivement. Exemple : deux à trois fois par semaine, programmez une séance de course de 15, 30 ou 60 minutes selon votre niveau et votre forme, assortie selon les goûts et la condition physique 1-d’exercices de changements de rythme (10 x30 sec à rythme plus rapide / 30 sec marchées) 2- de grimper d’escalier (montez rapidement une trentaine de marches que vous redescendez tranquillement et recommencer 10 ou 15 fois)

Ensemble, on est plus fort !

Quoi qu’il en soit, fixez vous des objectifs réalistes (ce qui n’empêche pas d’être ambitieux !). Que vous aspiriez à retrouver du tonus, à vous muscler, vous affiner, à diminuer votre stress ou à terminer votre marathon, établissez un plan de marche (avec un professionnel si c’est possible) et misez sur la progressivité. Chaque étape est une victoire ! Enfin, pour mettre toutes les chances de son côté, on se choisit des partenaires. Ça n’est pas une obligation, évidemment. Mais on a tous eu la tentation de renoncer à une séance à cause de la nuit, du froid, de la pluie, de la neige, de la flemme… Ensemble on s’entraîne, au propre comme au figuré. Que vous rejoignez un club, une association ou une bande de copains, misez sur l’effet de groupe !

Pour continuer votre lecture