L'enquête du mois

Enquête : La beauté au naturel

Qu’utilisez-vous au quotidien pour votre routine beauté ? Êtes-vous sensible aux ingrédients qui composent vos produits de beauté ? Pour ce mois d’avril, nous vous invitons à répondre à une nouvelle enquête pleine de sérénité : La beauté au naturel.
Je réponds

En Mai, jouez la carte de la légèreté !

Allégeons-nous à l’approche de l’été !

Jeune intermitent

Après ces longs mois d’hiver et cette « hibernation » imposée par la pandémie, retrouvons un peu de légèreté et d’entrain avec le printemps en suivant les conseils de François, notre expert en santé naturelle.

Découvrir le jeûne intermittent

Il existe plusieurs formes de jeune intermittent mais le plus facile, pour la plupart d’entre nous, c’est de jeûner un peu tous les jours. Le plus simple étant de « sauter » le repas du soir ou de passer son tour au petit déjeuner. Cette dernière option est souvent privilégiée : elle impacte moins la vie sociale. Dans les faits, il y a un temps pour tout : un temps durant lequel le corps est alimenté et produit de l’insuline ; un temps durant lequel il ne l’est pas, déstockerait et règlerait plus efficacement les entrées et sorties d’énergie. Surprise : c’est assez facile de sauter le petit déjeuner, finalement. Au pire, on y pense les premiers jours et on s’impatiente mais, généralement, on n’a pas faim. Et il est fréquent de ressentir un regain d’énergie et de perdre quelques kilos rien qu’en rythmant différemment nos repas.

Manger… bien !

Pour autant, que l’on jeûne ou pas, on ne mange pas n’importe quoi si l’on veut se sentir plus léger. On est parfois surpris de perdre rapidement quelques kilos rien qu’en arrêtant la malbouffe -plats préparés, charcuterie industrielle, pizzas, etc.- qui nous font gagner du temps mais surtout nous font prendre du poids et absorber du gras, du sucre et de sel… sans même s’en rendre compte. Et quand on prépare ses repas, on fait la part belle aux légumes qui doivent (presque) remplir l’assiette, aux céréales complètes…sans oublier les (bonnes) protéines (viande blanche, poisson, légumineuses…)

Éloge du mouvement

Il est indispensable de se (re)mettre en mouvement pour entretenir son capital santé et son corps. Il est conseillé d’avoir une activité physique quotidienne ou, a minima, 30 minutes trois fois par semaine : marche à pied (vos 10 000 pas quotidiens, vous les avez ?), vélo, jardinage, natation, danse, etc. Si ça fait belle lurette que vous ne faites plus rien, ne désespérez pas : reprenez progressivement la marche à pied en allant de plus en plus loin, de plus en plus vite, de plus en plus souvent… Et massez ces petits amas graisseux qui vous embêtent avec notre recette inédite pour améliorer la circulation et faciliter le déstockage : dans un flacon parfaitement propre, mélangez 50ml d’huile végétale de jojoba avec 10 gouttes d’huile essentielle de citron, 10 gouttes d’huile essentielle de citron, 10g d’huile essentielle de genévrier. Un mélange plein de peps et qui dépote !

Nos amies les plantes

Pour nous aider à bien gérer ce qu’on absorbe, on peut s’aider des plantes. Il existe des cocktails qui mêlent artichaut et pissenlit pour assurer le drainage du foie et l’élimination des déchets, couplés au genévrier et à la vigne rouge qui stimulent la circulation[1] ; on calmera ses fringales avec des réducteurs d’appétit[2] à base de plantes particulièrement parfumées -carvi, fenouil, coriandre…- connues pour leur action bienfaisante sur le système digestif qui permettent d’apaiser les pulsions. On peut aussi opter pour un brûleur[3] afin de s’attaquer à la masse grasse (à réserver à ceux qui pratiquent une activité physique intense ou un sport puisqu’il n’est réellement efficace que chez ceux qui s’activent). Les adeptes des tisanes jetteront leur dévolu sur les orties et le romarin : d’un côté on fait le plein en minéraux, de l’autre on draine. Les végétariens ajouteront la spiruline avec profit à leur alimentation ; l’algue est riche en acides aminés essentiels, vitamines et contribue à un régime alimentaire sain.

Hello thyroïde

Enfin, on ne pense pas souvent à notre thyroïde et pourtant, quand elle fonctionne au ralenti, notre métabolisme aussi… Pour s’assurer qu’elle tourne à plein régime, on peut se supplémenter en iode : 90% de la population seraient carencés ! Demandez conseil à votre pharmacien wellpharma !


[1] Cyalea Draîneur
[2] Cyalea Réduction Appétit
[3] Cyalea Brûleur

Pour continuer votre lecture