utilisateur
menu wellpharma

Le pouvoir des fleurs

Obtenues par distillation, les eaux florales offrent à votre organisme les propriétés bienfaisantes des fleurs, tout en douceur. Légères, délicates, elles sont aux petits soins pour les peaux fragiles en un pshitt. On peut aussi goûter leurs vertus apaisantes ou rafraîchissantes en les intégrant à nos boissons. La sélection pointue de Nelly Paquin, pharmacienne wellpharma à Tucquenieux.

Le pouvoir des fleurs

L’eau des fleurs

Lors de la distillation des plantes, on obtient deux produits : l’huile essentielle et l’hydrolat (eau florale). Ce dernier présente les mêmes propriétés que l’huile essentielle qu’il a contribué à produire. En revanche, il est beaucoup moins concentré qu’elle : les eaux florales sont tellement douces qu’on ne leur connaît pas de contre-indications. On peut donc les utiliser sans crainte sur les épidermes les plus fragiles, y compris celui du nourrisson et même sur les muqueuses. Idem par voie interne : juniors, seniors et femmes enceintes peuvent en profiter !

Camomille douceur

On a recours à la camomille romaine pour apaiser, aussi bien les peaux qui démangent, les yeux irrités que les enfants surexcités. Un pshitt calmera le feu après le coup de soleil, la piqûre de moustique et même en cas d’eczéma ou de psoriasis. On peut également l’appliquer sur les yeux (attention, un coton différent pour chaque œil) en cas d’orgelet, de conjonctivite et même sur les cernes. Clairement, c’est l’eau florale des bébés : dans le biberon (une cuillerée à café) s’il peine à trouver le sommeil, directement sur les gencives s’il fait ses dents ou sur le siège si ses fesses sont rouges !

La sauge, alliée des femmes

L’eau florale de sauge est l’alliée des femmes qui souffrent du syndrome prémenstruel, de règles douloureuses ou encore de bouffées de chaleur et ce, grâce à son activité œstrogène like (certains de ses composants miment les œstrogènes). Dans tous ces cas, on avale, par cures de 3 semaines, 1 à 2 cuillères à café d’hydrolat de sauge officinale dans un verre d’eau. Les peaux mixtes et grasses l’apprécient, elles, pour son action assainissante (un pshitt avant le soin de jour et après le démaquillage du soir). On peut même l’utiliser en bains de bouche pour soulager une gingivite, un aphte…

Le thym pour le tonus

Un petit coup de mou ? Le nez qui coule et la gorge qui gratte ? La digestion en berne ? Quand on tourne au ralenti, c’est souvent que les défenses immunitaires sont à la peine. L’hydrolat de thym à thymol s’est forgé une solide réputation d’anti-infectieux, de tonique nerveux et digestif, d’immuno-stimulant. A l’approche de l’hiver, on dégaine son hydrolat et on avale 1 à 2 cuillerées dans un verre d’eau jusqu'à trois fois par jour quand on est raplapla. On peut également l’utiliser pur pour lutter contre les angines, en gargarisme ou en le vaporisant au fond de la gorge.

Les incontournables

L’eau florale de rose, parce qu’elle sent bon et qu’elle a des propriétés toniques et anti-âge…
L’eau florale de lavande, parce qu’elle convient à toutes les peaux, notamment grasses (qu’elle régule) et/ou fragiles (qu’elle réconforte)
L’eau florale de bleuets, pour réveiller le regard fatigué, apaiser l’œil irrité…

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Nelly Paquin, pharmacien wellpharma