utilisateur
menu wellpharma

Le yoga pour les seniors

Zen, soyons zen ! Envie de se détendre, de travailler sa souplesse, d’entretenir son tonus ? Désir d’harmonie ? Le yoga est particulièrement adapté aux seniors parce qu’il permet de mobiliser son corps en douceur. Rencontre avec Véronique Chilot, professeure de yoga à Lyon.

Le yoga pour les seniors

Qu'est-ce que le yoga ?

Le mot yoga signifie "unité" et vient du mot sanscrit "yug" qui veut dire "unir". La pratique du yoga permet d’équilibrer et harmoniser le corps, l'esprit et les émotions. En pratiquant ses postures, on peut se libérer de ses angoisses et des frustrations qui s'accumulent en nous.

J’ai 60 (65, 70) ans, n’est-ce pas un peu tard pour m’initier ?

On n’est jamais trop âgé pour se mettre au yoga… à condition de bien choisir son professeur et son cours. On évitera peut-être le ashtanga, particulièrement tonique, si on se sent hésitant. Ensuite, c’est le yoga qui s’adapte à celui ou celle qui le pratique et non l’inverse ! D’ailleurs, on peut proposer à une personne âgée de réaliser les postures sur une chaise, en ne mobilisant que ses bras et son souffle.

Il faut être super zen et super souple pour se lancer, non ?

Il n’y pas de pré-requis. Les postures sont des « prétextes » à la respiration. En enchainant les postures, on travaille la coordination puisqu’on cale les mouvements du corps sur la respiration. Et respirer profondément, calmement, en conscience, permet d’entretenir son système respiratoire tout en se relaxant. Sans compter un petit effet « euphorisant » : respirer peut procurer de la joie (si, si !).

Et je vais quand même me tonifier un peu ?

Le yoga permet d’alterner contractions et décontractions. Malgré leur apparente simplicité, celles-ci constituent une technique très efficace pour fortifier, revitaliser, dynamiser notre corps. Rien de tel pour faire disparaître la fatigue et procurer un agréable sentiment de vitalité, de bien-être. Contractions / décontractions rechargent les cellules et améliorent la circulation des courants énergétiques. Elles favorisent aussi la concentration. On gagne en tonicité sans beaucoup d’efforts physiques !

Moi, mes rides et mon double menton, on ne risque pas de ralentir un peu le cours ?

Le yoga se veut ouvert à tous et prône la bienveillance envers soi et les autres. Il n’est pas question de compétition ou de performance ! Il s’agit juste d’évoluer à son rythme : la séance commence par un moment d’intériorisation. On fait ensuite bouger son corps : extensions, flexions, torsions. Après un temps de relaxe, on enchaine les postures. La pratique du yoga contribue à mieux se connaître et à pacifier les relations du corps avec l’esprit.

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Véronique Chilot, professeure de yoga à Lyon