L’observatoire wellpharma #11 – Zen restons zen

Êtes-vous stressé ? Dormez-vous suffisamment ? Quelles sont les conséquences sur votre organisme ? Découvrez les résultats de notre grande enquête en vidéo pour en savoir plus sur vos habitudes de sommeil et votre gestion du stress. Et découvrez également nos produits wellpharma.
Je découvre

En Septembre, le naturel c’est essentiel !

Halte aux poux

Le pou, qu’est-ce que c’est ?

Le pou est un petit parasite hématophage (qui se nourrit de sang). Les poux de têtes mesurent environ 2 à 4 millimètres, ils sont constitués d’une tête, d’un corps et de trois paires de pattes dont une qui se termine par des pinces pour lui permettre de s’accrocher aux cheveux. Les lentes (ou œufs) sont de couleur jaunâtre et brillantes, les poux eux, sont de couleur grise.

Le pou se reproduit très vite, d’où l’importance de traiter efficacement une invasion le plus rapidement possible. Les poux femelles peuvent pondre jusqu’à 10 œufs par jour, pendant 20 à 30 jours. Les lentes éclosent en 7 à 10 jours et deviennent adultes en 10 à 15 jours. Le pou, s’il a élu domicile sur votre tête ou celle de votre enfant peuvent vivre jusqu’à 2 mois. En-dehors, il ne survit guère plus de 3 jours.

Afin d’éviter l’invasion, consultez nos conseils dans notre derniers article «  Nos conseils pour éviter les poux ».

La pédiculose, synonyme d’invasion

Si votre enfant attrape des poux, on parle alors de pédiculose soit une infestation de votre cuir chevelu. Le pou se nourrit du sang de votre tête et ses piqûres entrainent de violentes démangeaisons très désagréables.

Quels symptômes ?

Les démangeaisons est le symptôme le plus facilement décelable. Elles apparaissent 2 à 6 semaines après la contamination. Un grattage important peut entrainer des lésions de peau qui peuvent s’infecter et provoquer des croûtes.

Si vous voyez que votre enfant se gratte anormalement la tête, de façon persistante et récurrente, examinez-lui attentivement la tête afin de trouver une ou plusieurs traces du parasite.

Sachez que le pou fuit la lumière, par conséquent, observez votre enfant sous un bon éclairage vous verrez le pou plus facilement se déplacer.

Les traitements anti-poux

Il existe plusieurs types de traitements anti-poux comme les shampoings ou les lotions. Souvent vendus avec un peigne anti-poux, ces traitements agissent vite (comptez environ 15 minutes de temps de pose qui peuvent varier selon les produits) et peignez soigneusement les cheveux de votre enfant avec le peigne anti-poux.

Si l’invasion est avérée, retrouvez votre traitement anti-poux dans votre pharmacie wellpharma avec les conseils de votre pharmacien !

Source : Ameli.fr

Pour continuer votre lecture

05 Fév 2015

Voyager avec des enfants

Avec la démocratisation des voyages, de plus en plus d’enfants voyagent, et ce de plus en plus jeunes. S’il n’existe pas de contre-indication au voyage liée exclusivement à l’âge, certaines recommandations sont à respecter pour que tout se passe bien. En ce qui concerne les voyages dans des pays éloignés, en voie de développement, aux conditions d’hygiène précaires ou aux conditions climatiques extrêmes, posez-vous la question de la nécessité de ce voyage étant donné l’âge de l’enfant. Parfois, différer de quelques mois le voyage permet de s’affranchir de nombreuses difficultés.
17 Juil 2019

Se baigner en toute sécurité

Qu’il est agréable de se baigner…. Mais avant de se jeter à l’eau, on prend quelques précautions pour ne pas se mettre en danger : l’an passé, plus de 2250 épisodes de noyade ont été recensés sur le territoire pendant l’été, suivis par près de 500 décès. On fait le point avec Santé Publique France.
Bioggy Biogaran
01 Déc 2021

Bioggy, le boitier de l’autonomie

Votre enfant est atteint d’une maladie chronique & doit prendre ses médicaments tous les jours, voire plusieurs fois dans la journée ? Ce n’est pas toujours facile pour lui, ni pour vous… Découvrez Bioggy !
05 Fév 2015

La croissance du nourrisson et de l’enfant

La bonne santé des nourrissons et des enfants est surveillée au cours d’examens médicaux réguliers (très rapprochés pendant les premiers mois, puis plus espacés jusqu’à la fin de la puberté). Ces examens permettent d’évaluer leur bonne croissance et leur bon développement psychomoteur. À 8 jours, 9 mois et 24 mois, l’examen clinique est obligatoire et donne lieu à la rédaction d’un certificat médical envoyé à la DREES (Direction des Recherches, Études, Évaluations et Statistiques) du Ministère de la Santé.