Le yoga du ventre, ce n’est pas bidon !

Le yoga du ventre, qu’est ce que c’est ?

On le sait maintenant : il se passe beaucoup de choses dans notre ventre ! Les découvertes sur le microbiote nous ont appris qu’en plus d’être le siège de la digestion, il est aussi celui de pas mal d’émotions. Avec le yoga, on prend soin de soi, et plus particulièrement de notre ventre !- en adoptant des postures choisies et quelques (bonnes) nouvelles habitudes !

 

Comment ça marche ?

Le yoga prend naturellement soin de notre ventre. Certaines postures exercent de légères pressions, le massent, l’étirent ou au contraire le compressent, … Résultat ? elles stimulent et encouragent le bon fonctionnement des organes de la digestion grâce à leur effet mécanique. En revanche, ça n’est pas magique et on obtient des résultats en misant sur la régularité : deux séances hebdomadaires de15 minutes (au minimum), de préférence le matin et à jeun, seront nécessaires pour se sentir mieux.

 

Comment faire ?

Dans un endroit calme, en tenue confortable, on s’installe sur une surface ni trop dure, ni trop molle, un tapis (de yoga ou pas), une serviette de bain… et on enchaine les asanas, ces postures physiques exécutées tout en douceur. On est concentré.e sur soi, sa respiration, ancré.e dans l’instant présent.

 

Le B.A BA des postures

Les postures en flexion vers l’avant étirent notre colonne vertébrale et nous apaisent. Non seulement elles stimulent la digestion mais elles massent tous les organes digestifs. A l’ « inverse », les postures en ouverture étirent les muscles abdominaux, dénouent le ventre et le diaphragme, aident à la digestion.

Quand la tête est plus bas que le cœur, on est alors en posture inversée. On booste ainsi l’élimination tout en massant les viscères.

Enfin, lorsqu’on effectue une rotation du buste, on adopte une position en torsion qui facilite l’évacuation des déchets, masse le colon et dynamise notre digestion.

Comme toujours quand on pratique le yoga, la respiration est essentielle. Elle doit être profonde lente, longue, si possible par le nez.

 

La posture SOS

Elle répond au joli nom de « apanasana » et c’est une posture de l’élimination, celle qui aide à se libérer des tensions, favorise la digestion et l’élimination. A exécuter quand on a le ventre douloureux ou tendu, ballonné, noué… et même tout ça à la fois ! Allongé.e sur le sol, les genoux sur la poitrine enserrés, on étire ses lombaires. On inspire puis, en expirant, on serre particulièrement le genou droit contre le ventre. Ensuite on inspire puis, en expirant, on serre particulièrement le genou gauche. On poursuit au moins trois minutes et aussi longtemps que nécessaire pour se sentir mieux.

Variante : Serrer les deux genoux en même temps sur l’expiration.

 

La posture anti-ballonnements

Le ballonnement figure en bonne place chez les perturbés du bidon. Pour se détendre et évacuer l’air de notre ventre, il y a la position des vents. Là encore on est allongé.e sur le dos, bien à plat. On ramène les talons près des fesses, les bras le long du corps. Quand on inspire, on étend ses bras derrière la tête et quand on expire, on les ramène pour plaquer un genou sur la poitrine, l’autre pied restant au sol. A l’inspiration suivante on replace les bras en arrière, avant d’amener l’autre genou sur la poitrine. Et on recommence 7 fois cette alternance.

Selon votre profil et la nature de vos soucis de ventre, vous apprendrez à connaître les postures de yoga qui vous conviennent. Au-delà, si vous voulez vivre en paix avec votre ventre, apprenez aussi à prendre à connaître et « accueillir » vos émotions, avec la méditation et à savourer les bienfaits du yoga pour votre corps et votre mental. Enfin (surtout !) apportez grand soin à votre alimentation, à adapter selon votre profil et votre objectif (ventre plat, énergie,…)

____________________

1Pour en savoir plus sur le yoga du ventre, découvrir les postures qui vous feront du bien, suivre un programme pour avoir le ventre plat, favoriser le transit, gagner en sérénité, adapter votre alimentation… Lisez Mon Cahier Yoga du ventre de Andréa Budillon et Charlotte Blondel (Editions Solar).

Pour continuer votre lecture

31 Août 2020

Du bon usage de la compression chez les sportifs

Les sportifs (runners notamment) sont de plus en plus nombreux à porter des manchons ou des chaussettes de compression : quels bénéfices retirer de ces équipements ? Comment les choisir ? Quand les porter ? Toutes les réponses d’Olivier Grosjean, responsable de l’activité « sport » chez Thuasne.
28 Oct 2019

Cohérence cardiaque, la respiration qui rend zen

Parfois notre rythme de vie s’accélère et on a soudain l’impression que tout va plus vite, trop vite…. Stoooooop : apprenons à nous relaxer en pratiquant la cohérence cardiaque. Pas besoin d’équipement : la technique est à portée de tous. Explications de Christophe Lafourcade, sophrologue, relaxologue, intervenant en cohérence cardiaque à Lyon.
31 Jan 2017

Vitamine D, plus que jamais en hiver

Vitale pour la santé des os et des dents, la vitamine D est issue de l’alimentation et synthétisée par l’épiderme grâce à notre exposition aux rayons du soleil. Avec la baisse des baromètres, point de rayons, et paf, c'est la carence. Que faire ? Nelly Paquin, pharmacienne, nous aide à y voir plus clair.
29 Nov 2018

Comment survivre aux excès des fêtes ?

Tous les ans, on jure qu’on ne fera pas d’excès durant les fêtes. Pourtant, il est difficile – voire impossible !- de résister, en cette période de l’année, aux bonnes bouffes, bons vins et chocolats… Pas d’inquiétude : votre corps a les ressources pour récupérer. Surtout si vous lui donnez un coup de pouce, sur les conseils avisés de Frédéric Auger, pharmacien wellpharma.