L’observatoire wellpharma #11 – Zen restons zen

Êtes-vous stressé ? Dormez-vous suffisamment ? Quelles sont les conséquences sur votre organisme ? Découvrez les résultats de notre grande enquête en vidéo pour en savoir plus sur vos habitudes de sommeil et votre gestion du stress. Et découvrez également nos produits wellpharma.
Je découvre

Le cancer du sein : tous concernés !

Restez zen avant les examens !

La saison des examens est ouverte et les révisions ont commencé : de ce côté-là, vous assurez. Mais il va falloir tenir sur la longueur pour bien assimiler et arriver aux épreuves l’esprit clair et en pleine possession de ses moyens ! Découvrez nos astuces pour restez zen avant un examen.

Tenir le rythme des révisions sur le long terme

Si vous ne connaissez pas le concept de « rythme de travail », c’est le moment ou jamais de s’y mettre. Notre corps aime les habitudes… donc on adopte un rythme régulier pour réviser. Et cette consigne est valable pour tous les jours de la semaine, week-ends et jours fériés compris : une grasse matinée vous ferait l’effet d’un décalage horaire ! En revanche, on dose son effort : pas plus de deux heures de révision avant d’effectuer une pause de 15 minutes et de recommencer ! Croyez-nous : sans ces pauses, votre cerveau va saturer et vous n’assimilerez plus correctement.

Mieux dormir et bouger plus !

Idem pour le sommeil : mieux ne vaut pas trop rogner son temps de repos si l’on veut « tenir » sur la durée et surtout, être en forme le jour J. 7 heures de sommeil par nuit au minimum sont recommandées. Et en cas de coup de pompe, on pratique la micro sieste. Le principe ? Bien calé dans un fauteuil, on s’endort avec un crayon à la main : dès qu’il nous échappe, on se remet à l’ouvrage ! Et quoi qu’il arrive, continuez à pratiquer un sport, si possible en extérieur : on se défoule et on s’aère le cerveau ! «Vous pensez que vous n’avez plus le temps mais l’astuce, c’est de prendre le temps pour 20 minutes de marche par exemple. L’activité physique fait un bien fou et cela suffira à alléger votre charge mentale », explique François Tournay, pharmacien expert en santé naturelle. N’oubliez pas que réviser, c’est comme pratiquer la course d’endurance : il faut savoir gérer ses ressources pour tenir jusqu’à la fin du parcours.

L’alimentation est à prendre en compte

Et pour ne pas fléchir, on se nourrit bien. On choisit un petit déjeuner consistant et protéiné. Avez-vous déjà testé la galette bretonne œuf, fromage pour attaquer la journée ? Souverain ! Certains apprécieront un porridge (des flocons d’avoine avec du lait ou une boisson végétale). Et aux irréductibles de la tartine, on conseille d’éviter le sucre de la confiture qui ne manquera de provoquer un pic de glycémie en fin de matinée. En revanche, ils peuvent opter pour le beurre, le fromage, la purée d’amandes ou de sésame, l’avocat … Autant d’options qui devraient vous permettre de tenir sans fringale jusqu’au déjeuner. Pour « nourrir » son cerveau, on privilégie aussi souvent que possible les bonnes graisses qu’on trouve dans l’huile d’olive, les sardines, le saumon mais aussi les amandes ou les noisettes en cas de petit creux. Et on boit de l’eau (et rien que de l’eau ou des tisanes / infusions) parce que notre cerveau en a besoin !

Détente et cure de compléments pour restez ZEN

Et on ne perd pas ses bonnes habitudes : on évite le grignotage. Au risque d’être en permanence en mode digestif et de somnoler. Et les stimulants (qu’on réservera pour les derniers jours, si l’on commence à accuser le coup !)

D’ailleurs, pour stimuler son énergie tout en contenant son stress, il est recommandé de commencer une cure de plantes adaptogènes. Commencez un mois avant le début des épreuves : ginseng, rhodiole et éleuthérocoque ont déjà fait leurs preuves. N’oubliez pas non plus de faire le plein de magnésium. Et on garde dans un coin de sa tête que le ginkgo booste l’activité cérébrale. Malgré tout vous manquez de concentration ? Sélectionnez une playlist pour rester focus sur vos révisions : ça vous aidera !

Cohérence Cardiaque et détente assurée

Plus vous avancez dans le temps, plus l’angoisse monte ? La valériane devrait vous aider à retrouver la sérénité. « Malvea Stress, à raison de 2 gélules matin et soir à prendre quelques semaines avant l’épreuve pourra également vous aider » assure François Tournay. Les adeptes de l’homéopathie peuvent en outre avaler 5 granules matin, midi et soir de gelsemium et ignatia (9 CH) pour être plus zen. Si vous préférez les huiles essentielles, quelques gouttes de verveine, d’ylang-ylang sur un mouchoir en papier et sniffez ! Vous pétochez toujours ? Respirez en pratiquant la cohérence cardiaque, qu’est-ce que c’est ? Posez-vous et inspirez sur 5 secondes puis expirez sur 5 secondes et cela, pendant 5 minutes. Le must : placez une goutte d’huile essentielle de petit grain bigaradier sur votre poignet. Et si malgré tout, vous ne vous sentez pas au top… Optez pour phosphorus (9 CH, 5 granules trois fois par jour).

Dernière précaution mais pas des moindres : résister aux virus ! Ce serait bête d’avoir si bien révisé et d’être terrassé par un rhume le jour J. On prend les devants en se massant chaque soir le bas du dos avec quelques gouttes d’huile(s) essentielle(s) de ravintsara. Testez aussi le laurier noble et la lavande qui tiendront à distance les microbes !

Pour continuer votre lecture