L’observatoire wellpharma #11 – Zen restons zen

Êtes-vous stressé ? Dormez-vous suffisamment ? Quelles sont les conséquences sur votre organisme ? Découvrez les résultats de notre grande enquête en vidéo pour en savoir plus sur vos habitudes de sommeil et votre gestion du stress. Et découvrez également nos produits wellpharma.
Je découvre

Le cancer du sein : tous concernés !

Stop aux mauvais coups de l’hiver !

Eviter le coup de pompe

Pour bien commencer la journée, mieux faut choisir un petit déjeuner de type continental, lequel fournit à notre organisme une meilleure énergie que celle des sucres rapides et offre un carburant de qualité à notre cerveau ! A nous les protéines et les matières grasses des crêpes salées, œufs, fromage… On peut aussi adopter le « tout en un » qu’est la crème Budwig, mêlant céréales, oléagineux, protéines maigres, fruit et huile vierge. Et pour contrer la fatigue, rien de mieux que le sport, à pratiquer au moins trois fois / semaine !

Un coup de barre, mais ça repart…

Rythme d’enfer, nuits trop courtes et stress galopant ? Pour recharger les batteries de votre moteur à bout de souffle, rien de tel qu’une cure de magnésium marin (naturel, bien assimilé par le corps) à raison d’une gélule / jour, couplé à de l’acérola pour ceux qui n’ont pas le temps de se reposer. Et pour faire face à une (sur)charge de travail, on s’offre un cocktail guarana /ginseng qui dispense tonus et énergie (à raison d’une cure de 7j à 15 j par mois).

Frapper un grand coup !

Utilisée il y a 3000 ans par les Inuits et les Vikings, la rhodiole est la plante médicinale qu’il nous faut ! Elle est adaptogène, autrement dit, elle permet à l’organisme de résister au stress et de retrouver son équilibre dans un environnement difficile. Idéale pour améliorer ses performances et renforcer sa résistance. A avaler (capsules ou comprimés), une semaine sur deux, à raison de 100 mg à 300 mg/jour selon les conseils de votre pharmacien, le matin ou à midi (le soir, elle empêche de dormir !). Autre adaptogène de choix – l’éleuthérocoque : un fortifiant… fortiche !

Surmonter les coups de déprime

C’est bien connu : quand on voit moins le soleil, on broie du noir. Mais pas question de sombrer. Grâce à un combiné rhodiole / safran, on devrait retrouver rapidement son équilibre émotionnel et sa bonne humeur. Avec l’association rhodiole / guarana, on affronte plus sereinement les surcharges de travail et les difficultés en général. Si l’on frôle la déprime, on inspire profondément une goutte d’huile essentielle de verveine citronnée (sur les poignets, 5 fois /jour et 1goutte, dans du miel, 3 fois / jour) et on avale en parallèle un duo rhodiole / magnésium.

Haro sur les coups de froid

Notre huile essentielle préférée, pendant la période hivernale ? Le ravintsara ! Adaptée à toute la famille (à partir de 6 ans), elle est bien connue pour son action antivirale et immunostimulante. En prévention, on se masse le bas du dos, chaque matin, à raison de 2 ou 3 gouttes. En revanche, si tout le monde est malade autour de soi et qu’on se sent faiblir, on passe à la vitesse supérieure en réitérant le geste toutes les trois heures et ce, pendant deux ou trois jours.

Pour continuer votre lecture

01 Mar 2018

L’endométriose : on en parle ?

Non, l’endométriose n’est pas la maladie des chochotes qui ne supportent pas la douleur des règles ! Cette maladie chronique est source de douleurs physiques et psychologiques. On en parle avec Yasmine Candau, présidente d’Endofrance, l’association française de lutte contre cette maladie, organisatrice, du 5 au 11 mars 2018, la semaine européenne de prévention et d'information sur l'endométriose.  
02 Oct 2014

Douleurs oculaires

L’œil est une structure anatomique très complexe (conjonctive, cornée, iris, cristallin, rétine, nerf optique) et la douleur oculaire peut être due à de nombreuses pathologies. Chaque partie de l’œil peut être à l’origine d’une douleur.
02 Oct 2014

Douleurs lombaires

Dans le langage courant, les « douleurs du dos » correspondent à des douleurs de la région lombaire appelées lombalgies (le plus souvent), c'est-à-dire au niveau des 5 vertèbres lombaires. Ce sont les douleurs du bas du dos. Des douleurs de la région dorsale appelées dorsalgies (moins souvent), c'est-à-dire au niveau des 12 vertèbres dorsales. Ce sont les douleurs du haut du dos. Quand les vertèbres cervicales sont concernées, les gens parlent généralement de « douleur du cou ».
02 Oct 2014

Douleurs pelviennes

Le pelvis correspond au « petit bassin », se situant entre les hanches et le périnée. Il comprend les organes urinaires, le rectum et les organes gynécologiques, chez la femme. Les douleurs pelviennes peuvent toucher les hommes et les femmes, mais sont plus fréquentes chez ces dernières. Elles peuvent être secondaires à des problèmes gynécologiques, urologiques ou digestifs. Ces douleurs peuvent être variables, comme par exemples des tiraillements, une sensation de pesanteur, coup de poing. Ces douleurs peuvent être aigues ou chroniques.