utilisateur
menu wellpharma

L'entorse du genou

L’entorse de genou est une affection fréquente, notamment chez le sportif, qui doit être traitée pour éviter les séquelles au niveau de l’articulation.

L'entorse du genou

Les facteurs de risque

Une entorse du genou survient lors d’un traumatisme des ligaments latéraux et ligaments croisés (qui assurent la stabilité du genou) ou d'un traumatisme des ménisques. Les activités physiques à risque sont représentées par les sports obligeant le genou à se mettre en flexion (le ski, le football, le tennis). L’entorse du genou survient, en général, à la suite d’un mouvement de pivot non contrôlé du genou, d’une mauvaise réception d’un saut ou lors d’une chute.

L'entorse du genou est très invalidante car elle gêne la marche par la douleur et l’incapacité de mobiliser l’articulation. Le blessé ressent une douleur intense avec un genou manquant de stabilité ou qui gonfle très rapidement. Il est essentiel d’éviter de marcher après le traumatisme.

Les traitements

L’entorse du genou peut être bénigne, un traitement médical suffit alors, ou grave (souvent avec rupture ligamentaire ou fracture associée), et nécessite parfois une prise en charge chirurgicale. Dans tous les cas, il convient de consulter un médecin qui fera un bilan clinique et radiologique avec radio standard et IRM, en fonction de la gravité de l’entorse.

► Appliquez immédiatement de la glace à l’aide d’une vessie à glace ou d’une compresse chaud/froid sur l’articulation pendant 30 minutes environ, puis plusieurs fois par jour avec la jambe surélevée par un repose-pied ou un coussin. Ce traitement doit s’effectuer pendant plusieurs jours.

Le traitement est ambulatoire pour les entorses bénignes. Il consiste en un repos de l’articulation pendant environ 10 jours avec mise en place d’une attelle amovible à scratch (attelle en toile matelassée avec une armature solide, se fermant avec des bandes velcros). L’attelle maintient l’articulation en extension. Elle permet de soulager correctement la douleur, avec l’aide des antalgiques, des anti-inflammatoire et de la glace. Il existe plusieurs types d’attelles du genou. Le médecin vous prescrira celle adaptée à votre traumatisme. De même, elle doit être adaptée à votre taille.

Une kinésithérapie avec renforcement musculaire sera prescrite après les 10 jours d’immobilisation. L’entorse du genou guérit en général sans séquelles ; des exercices de kinésithérapie sur le long terme peuvent permettre d’éviter les récidives.

En cas d’entorse grave, la prise en charge sera adaptée en fonction du type d’atteinte (ligamentaire ou méniscale), et de l’âge du patient. Elle est en général chirurgicale. L’absence de traitement de l’entorse grave entraine, à terme, une instabilité chronique de l’articulation, une douleur résiduelle ou de l’arthrose. En cas d’immobilisation, un traitement préventif des thromboses sera prescrit.

Ne pas négliger une entorse de genou

L’entorse de genou bénigne se soigne bien, et sans séquelles, dès lors que le diagnostic a été fait rapidement et que le traitement et le repos prescrits ont bien été suivis par le malade. L’entorse grave se soigne aussi sans séquelles si la prise en charge, qu’elle soit médicale ou chirurgicale, a été instaurée au bon moment. Il est donc primordial, en cas d’entorse du genou, de consulter un médecin qui jugera de la gravité de l’entorse, des examens à réaliser et du traitement le plus adapté

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
wellpharma