L’observatoire wellpharma #11 – Zen restons zen

Êtes-vous stressé ? Dormez-vous suffisamment ? Quelles sont les conséquences sur votre organisme ? Découvrez les résultats de notre grande enquête en vidéo pour en savoir plus sur vos habitudes de sommeil et votre gestion du stress. Et découvrez également nos produits wellpharma.
Je découvre

En 2023, prenons soin de notre planète

Ayez le nez creux : procédez à son lavage !

Pourquoi se laver le nez ?

Notre nez conditionne l’air qui pénètre dans notre organisme en le filtrant, l’humidifiant et le réchauffant. Il remplit également une mission immunitaire en tenant à distance pollution, poussières, virus et bactéries…Notre nez est la « porte d’entrée » de la majorité des maux de l’hiver, du rhume, de la grippe. Le laver permet de limiter les agressions virales et allergènes, de le soulager s’il coule ou, à l’inverse, s’il est bouché.

Quand dois-je le faire ?

Pour maintenir notre nez au meilleur de sa forme, on devrait le laver quotidiennement en période « normale ». Quand les virus sont pléthore ou que les pollens virevoltent, mieux vaut assainir la cavité nasale deux fois par jour ! Et on peut augmenter le rythme sans crainte, en cas de rhinite, et effectuer trois ou quatre lavages par jour si l’inconfort est important.

Quel produit utiliser ?

On doit impérativement utiliser une solution neutre pour éviter les échanges avec la muqueuse. Par conséquent, on choisit un produit isotonique, comme le sérum physiologique, avec la même concentration en sels que les cellules de l’organisme, soit au maximum 9 g sel/litre. Parfait pour un lavage quotidien du nez !

Et quand le rhume me pend au nez ?

Vous êtes en apnée ? Optez pour une solution hypertonique –avec une teneur en sel supérieure à 9g/litre : elle pénétrera plus profondément les fosses nasales et les sinus, et décongestionnera les muqueuses. Il existe des produits contenant des fluidifiants et des antiseptiques pour éviter la surinfection, tout en favorisant l’évacuation des secrétions. D’autres, enrichis (eau de mer hypertonique, eau florale de romarin bio, extraits de propolis et d’échinacée), désinfectent et libèrent la sphère ORL. Demandez conseil à votre pharmacien wellpharma!

Comment procéder au lavage nasal ?

Pour un bébé, le lavage de nez s’effectue en position couchée tandis qu’on maintient sa tête inclinée. On introduit doucement quelques gouttes de solution dans la narine supérieure, puis on nettoie le liquide évacué par l’autre narine avant de procéder de même, de l’autre côté. Pour les adultes, le lavage s’opère en position debout. On incline la tête sur le côté, on introduit le liquide dans la narine supérieure, lequel s’évacue par la narine inférieure. On change de côté. Et on se mouche doucement. Respirez !

Pour continuer votre lecture

29 Jan 2021

Pas de rhume cet hiver !

Il ne manquerait plus qu’on se chope un rhume (une angine, une pharyngite…), tiens ! On met toutes les chances de notre côté pour éviter le nez qui coule (ou au contraire, bouché !), la gorge qui gratte et le coup de fatigue associé avec les conseils de Estelle Beaudrey de la Pharmacie wellpharma de la Basilique à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume.
01 Mar 2018

L’endométriose : on en parle ?

Non, l’endométriose n’est pas la maladie des chochotes qui ne supportent pas la douleur des règles ! Cette maladie chronique est source de douleurs physiques et psychologiques. On en parle avec Yasmine Candau, présidente d’Endofrance, l’association française de lutte contre cette maladie, organisatrice, du 5 au 11 mars 2018, la semaine européenne de prévention et d'information sur l'endométriose.  
27 Déc 2019

Les ballonnements, ça me gonfle !

Un repas copieux, trop de stress, pas assez d’activité physique… et voilà qu’on est tout ballonné ! Pour venir à bout de cet inconfort intestinal, Nelly Paquin nous suggère quelques remèdes naturels & simples.
01 Avr 2018

Zoom sur … la fasciathérapie

Et si on arrêtait de froisser nos fascias, ça irait mieux peut être mieux ? La fasciathérapie prend soin de ces membranes qui entourent nos muscles, nos organes, nos os et nos viscères et constituent notre « deuxième squelette ». Décryptage avec Isabelle Bertrand, docteure en sciences sociales, praticienne en fasciathérapie à Clermont-Ferrand et membre de FasciaFrance.