utilisateur
menu wellpharma

Un coup de boost pour affronter l’hiver

En ce début d’année, nous sommes pleins de bonnes résolutions mais … déjà plus très sûrs d’avoir l’énergie pour les tenir ? Taratata : en suivant les bons conseils de François Tournay, pharmacien wellpharma à Nancy, entamons une belle promenade de santé !

Un coup de boost pour affronter l’hiver

Etape n°1 : la détox

Pour retrouver sa pleine énergie, rien de tel qu’une cure détox après les fêtes. Choisissez un, deux voire trois actifs parmi artichaut, fumeterre, chardon-marie ou pissenlit et avalez 6 gélules (au total) par jour, en trois prises, pendant trois semaines. Pour parfaire la démarche, n’hésitez pas à pratiquer le jeûne court : deux fois par semaine, ne vous alimentez plus pendant 13 heures (pour les femmes) ou 16 heures (pour les hommes). Testez : vous allez vous ré-gé-né-rer !

Etape n°2 : débranchez et bougez !

Vous êtes hyper-connecté ? OK, mais à force d’être en relation avec le monde entier via les réseaux sociaux on perd parfois le lien avec soi… Pour se retrouver, rien de tel que de grandes promenades, dans la campagne si c’est possible, dans un parc si vous vivez en ville. Et si on se remettait à la course à pied ? (à l’escalade ? au tennis ? au foot ?...)

Etape n°3 : démarrez en trombe

Pour « lancer la machine », ayez de bons réflexes dès le petit déjeuner. Boudez les sucres rapides et optez pour une formule protéinée et sucres lents (galette de sarrasin + œufs + jambon). Ça ne vous dit rien ? Redécouvrez les flocons d’avoine : dotés d’un fort pouvoir rassasiant, ils ont un effet bénéfique sur le transit et facilitent l’élimination des toxines par le foie.

Etape n°4 : les frictions qui revigorent

Un petit massage vigoureux, c’est dopant. Agrémenté d’huiles essentielles, c’est encore mieux ! Une goutte sur chaque main et on frictionne la zone des surrénales, ces glandes au-dessus des reins, malmenées par le stress et la fatigue. Choisissez l’épinette noire, recommandée en cas de grosse fatigue ou de faiblesse immunitaire.

Etape n°5 : prenez votre pied !

Se masser les pieds, c’est le kif absolu pour nombre d’entre nous. Là aussi, on ajoute quelques gouttes d’huile essentielle pour joindre l’efficace à l’agréable en se frictionnant la plante des pieds. On choisit un mélange de petitgrain bigarade / ylang-ylang pour la volupté et la détente, ravintsara / eucalyptus (ou lavande pour les enfants) pour renforcer son système immunitaire, ou encore du sapin géant ou du pin sylvestre pour leurs vertus tonifiantes, équilibrantes et anti-infectieuses.

Etape n°6 : optez pour la potion magique

Et si, pour changer, on se requinquait avec les hydrolats ? Comme les huiles essentielles (et en même temps qu’elles), ils sont obtenus par distillation. Moins concentrées qu’elles en actifs aromatiques, ils sont aussi plus simples d’usage ! Prenez la sarriette des montagnes, par exemple : elle est indiquée pour lutter contre la fatigue et les microbes (notamment en cas d’infection gastro-intestinale). L’hydrolat de cassis, lui, est réputé diurétique et digestif. L’hydrolat de sapin géant ou encore celui de thym, seront très bénéfiques pour vos voies respiratoires. Ouvrez la bouche… Et avalez-en une cuillérée à soupe chaque matin, à jeun.

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
François Tournay