utilisateur
menu wellpharma

Zoom sur... la sophrologie

Vous rêvez d’harmonie, de sérénité et de zénitude mais vous n’êtes qu’une boule de stress, en proie aux émotions les plus vives ? Respirez : la sophrologie devrait pouvoir vous aider. Explications de Christophe Lafourcade, sophrologue, spécialiste de la relaxation ludique à Lyon.

Zoom sur... la sophrologie

Un peu d’histoire

Le mot sophrologie vient du grec sos (harmonie) phren (conscience) et logos (étude). La sophrologie a été créée par un neuropsychiatre espagnol, Alfonso Caycedo dans les années 1960. Fort de son expérience et de ce qu’il avait découvert pendant ses voyages –yoga indien, bouddhisme tibétain, zen japonais- il a mis au point sa propre technique de relaxation, basée sur des exercices de respiration, de détente et de visualisation.

Le B.A.BA

La sophrologie est censée permettre de trouver en soi les ressources nécessaires pour vivre bien et, si l’on en ressent l’envie ou le besoin, de les développer pour vivre mieux. Pour cela, les séances combinent divers exercices de relaxation basés sur des mouvements doux, associés à la respiration, et de sophronisation, soit des visualisations guidées par la voix du thérapeute. Objectif ? Améliorer la concentration et la perception de son corps, renforcer l’image de soi et initier à la méditation.

La séance va commencer

Les séances peuvent être individuelles ou collectives. Elles se déroulent habituellement en quatre temps. Après un moment d’échange avec le thérapeute, on est invité à réaliser les exercices de relaxation dynamique, puis de respiration et de visualisation. Elles se concluent par un nouveau temps d’échange sur le ressenti des exercices et effets produits. Il n’y a pas de contact physique entre le(s) participant(s) et le sophrologue. Ce dernier n’établit ni diagnostic, ni prescription.

J’y vais si…

La sophrologie peut nous aider au quotidien -pour gérer stress et émotions, améliorer son sommeil,…-,mais aussi pour réussir à mobiliser au mieux ses aptitudes pour préparer un examen, une compétition, un accouchement…, dans le cadre de l’accompagnement d’un traitement médial ou encore pour se libérer d’angoisses, de phobies, d’addictions, être accompagné dans un processus de deuil ou de séparation.

On emmène les enfants ?

Certains sophrologues proposent des séances de relaxation ludique : dans une ambiance douce et apaisante, le thérapeute passe par le jeu pour aider le jeune participant à retrouver confiance en soi, s’endormir plus facilement, en finir avec ses colères et son anxiété ou encore cesser de faire pipi au lit ou d’avoir mal au ventre à chaque retour de week-end !


Comment choisir ?

Il n’existe pas de diplôme. On fera confiance à un sophrologue avec une certification. Son affiliation à une organisation professionnelle et son respect d’un code de déontologie sont des preuves de sérieux. Fiez-vous au bouche à oreille, à son comportement -un professionnel qualifié saura vous accueillir sans a priori et avec bienveillance- et à votre ressenti. Les tarifs varient de 45 € à 60 € pour une séance individuelle.

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Christophe Lafourcade, sophrologue