Enquête : Nos produits pour toutes vos envies !

Enquête : Nos produits pour toutes vos envies !

Quels produits à la marque wellpharma aimeriez-vous retrouver dans votre pharmacie en 2023 ? Seriez-vous prêt à être ambassadeur de notre marque ? Nous souhaitons en savoir un peu plus sur vos envies en vous faisant participer à la construction de nos gammes. Nous avons réduit de moitié nos questions sur cette enquête afin que vous puissiez y répondre en moins […]
Je réponds !

Comme un doux parfum d’été !

Cosmétiques : objectif zéro déchet !

Cosmétiques solides

Tous ces flacons et tubes en plastique dans la salle de bain vous font tiquer ? Première bonne résolution de l’année : transformer notre rituel hygiène et beauté en instant zéro déchet avec des produits solides ! On s’initie avec la marque française Respire.

Des emballages réduits

Les cosmétiques solides ont plus d’un tour dans leur sac… recyclable. Eh oui, premier argument de ces produits qui gagnent du terrain : l’emballage. Non seulement il est beaucoup plus petit que celui des produits liquides mais, quand les marques sont sérieuses et engagées, il est en papier, carton, tissu, bois… bref, recyclable !

Petits volumes

Deuxième qualité, dans la même veine : leur petit volume. En effet, quand on transporte des produits d’hygiène ou de soins conventionnels, on trimballe des actifs et de l’eau. Beaucoup d’eau en fait. Mais comme on fait tenir l’équivalent d’une, deux ou trois bouteilles de shampoing dans un produit solide de la taille d’une balle de ping-pong (idem pour les gels lavants etc…), on comprend vite qu’on a besoin de moins de camions sur les routes pour transporter les formes solides.

Sans conservateurs

Autres avantages de ces produits, c’est qu’ils ne contiennent pas de conservateurs, indispensables aux formes liquides. Et sont concentrés en actifs, naturels/bio pour les meilleurs d’entre eux. En outre, la plupart des marques qui se sont lancées dans ce créneau ont banni les ingrédients sujets à controverse. Alors, comme toujours, soyez attentifs aux étiquettes, demandez conseil à votre pharmacien en cas de doute sur la composition d’un produit et… Faites bien sécher votre galet de shampoing ou de douche après usage, pour éviter que des bactéries ne se développent 😉

Sus aux idées reçues

Pour passer sereinement aux cosmétiques solides, mieux vaut se débarrasser de quelques idées préconçues. Comme celle selon laquelle les shampoings et produits lavants solides transformeraient la chevelure en foin et la peau en parchemin.  En effet, il ne faut pas confondre « produit lavant solide » et « savon ».  Car il existe plein de produits d’hygiène solides sans savon, au PH neutre qui sont tout doux et sentent très bon. Ensuite, de nombreuses marques proposent de véritables gammes dans lesquelles on devrait pouvoir trouver ce qui nous convient.

Mode d’emploi

Enfin, il faut parfois changer (un tout petit peu) sa routine pour que tout se passe au mieux. En effet, on n’utilise pas toujours un produit solide comme son équivalent liquide.

Pour les après-shampoings ou les après-shampoings / démêlants : si on peut se permettre de frotter le galet de produit solide directement sur les cheveux mouillés quand on les a courts, on prend de gros risques d’emmêlement en procédant de cette manière s’ils sont longs. « Dans tous les cas, l’alternative consiste à frotter le galet entre ses mains avec un peu d’eau (comme un savon !) et à déposer la mousse ensuite sur les cheveux » explique-t-on chez Respire. Aujourd’hui, on trouve également des démaquillants, des nettoyants pour le visage… qu’on utilisera de la même façon, directement sur la peau ou après avoir généré de la mousse. « On rince ensuite le produit à l’eau, avec un disque réutilisable ».

Idem pour les dentifrices solides : il en existe de plusieurs sortes. Parmi lesquelles des pastilles. « On en glisse une dans la bouche que l’on croque et, au contact de la salive, elle se transforme en pâte », explique-t-on chez Respire. Ensuite… il n’y a plus qu’à brosser ! Pour les déodorants solides, la plupart du temps, on doit passer furtivement le petit galet (ou le stick) sous l’eau(chaude). Et hop. Côté efficacité, c’est comme avec les produits conventionnels : il y a de tout ! Certaines marques, comme Respire, revendiquent 48 heures d’efficacité !

Voyager léger

Enfin, c’est un détail mais… les produits cosmétiques sont très pratiques quand on voyage : on les glisse facilement tous dans sa trousse de toilette, sans risque de voir l’un ou l’autre se répandre dramatiquement dans la valise. D’ailleurs on peut même les conserver avec soi en cabine dans l’avion !

Cet article à été rédigé avec la participation de :
Respire

Pour continuer votre lecture