L’observatoire wellpharma #11 – Zen restons zen

Êtes-vous stressé ? Dormez-vous suffisamment ? Quelles sont les conséquences sur votre organisme ? Découvrez les résultats de notre grande enquête en vidéo pour en savoir plus sur vos habitudes de sommeil et votre gestion du stress. Et découvrez également nos produits wellpharma.
Je découvre

Le cancer du sein : tous concernés !

Gare aux mycoses de l’été

Les mycoses, c’est quoi ?

Les champignons sont nombreux sur notre peau où ils cohabitent harmonieusement avec les bactéries composant la flore cutanée, chaque catégorie empêchant l’autre de prendre le dessus. Une augmentation de la température et de l’humidité ou encore une mauvaise hygiène suffisent à compromettre l’équilibre. Certains champignons en profitent alors pour proliférer. En cas de doute : parlez-en à votre pharmacien !

Ça ne fait pas un pli

L’intertrigo est la mycose des grands plis et loge dans les plis de l’aine, sous les seins, entre les orteils, les bourrelets….

Aspect : c’est rouge, ça suinte et dans certains cas la peau se fissure.

Le remède : lavage minutieux au savon antiseptique, essuyage méticuleux et poudre antifongique.

C’est le pied !

La mycose des pieds, c’est « le pied d’athlète ». Elle débute entre deux orteils… et peut se répandre sur tout le pied si l’on ne la traite pas.

Aspect : la peau est rouge, ça suinte et ça démange très fort !

Le remède : lavage minutieux au savon antiseptique, essuyage méticuleux et poudre antifongique.

Jusqu’au bout des ongles

L’onychomycose touche les ongles des pieds et, éventuellement, des mains. Elle débute sur le bord libre de l’ongle et gagne ensuite sa base, la matrice. Elle peut toucher les autres ongles. Elle progresse lentement mais sa guérison est lente aussi.

Aspect : l’ongle s’épaissit, se déforme et jaunit.

Le remède : un vernis à appliquer hebdomadairement ou quotidiennement à compléter par un limage régulier.

Mycose vaginale

Des démangeaisons, des pertes, voire des brûlures ? 75 % des femmes sont atteintes au moins une fois dans leur vie par une mycose vaginale. Bénigne, elle ne disparaîtra toutefois pas sans traitement !

Symptômes : démangeaisons de la vulve et pertes blanches.

Le remède : un ovule antifongique, à renouveler selon les indications de votre pharmacien, éventuellement accompagné d’une crème. Un savon apaisant pour la toilette intime.

Les conseils pour un été apaisé

► Ne pas déambuler nus pieds dans les vestiaires, à la piscine…
► Sécher sa peau minutieusement après la douche (attention aux plis et replis !),
► Ne pas prêter sa serviette de toilette et la changer régulièrement,
► Changer de sous-vêtements et chaussettes tous les jours,
► Eviter les (sous)vêtements serrés et les matières synthétiques,

Spécial mycose vaginale :
► Ne pas garder sur soi un bas de maillot de bain humide
► Uriner après un rapport sexuel,
► Lutter contre la constipation,
► Utiliser un savon spécial hygiène intime (pas plus de deux fois par jour pour ne pas déséquilibrer la flore).

Pour continuer votre lecture

28 Mar 2019

Tout savoir sur… les varices

Une varice est une dilatation anormale des veines des membres inférieurs. A quoi est-elle due ? Quels sont les premiers symptômes ? Comment les soulager ? Nos réponses avec Liliane Samuelli, pharmacienne wellpharma à Moyeuvre-Grande.
01 Mar 2018

L’endométriose : on en parle ?

Non, l’endométriose n’est pas la maladie des chochotes qui ne supportent pas la douleur des règles ! Cette maladie chronique est source de douleurs physiques et psychologiques. On en parle avec Yasmine Candau, présidente d’Endofrance, l’association française de lutte contre cette maladie, organisatrice, du 5 au 11 mars 2018, la semaine européenne de prévention et d'information sur l'endométriose.  
06 Mar 2023

Dompter les règles douloureuses

Beaucoup de femmes souffrent pendant leur période de menstruation. La plupart du temps, ça n’est pas grave mais pour autant, on déguste ! Alors, que faire quand on a des règles douloureuses ? Découvrez l’entretien avec Claire Masson, naturopathe à la Maison de la Santé à Huncherange et naturopathe référente de la Pharmacie du lavoir à Hayange-Marspich, […]
02 Oct 2014

Douleurs pelviennes

Le pelvis correspond au « petit bassin », se situant entre les hanches et le périnée. Il comprend les organes urinaires, le rectum et les organes gynécologiques, chez la femme. Les douleurs pelviennes peuvent toucher les hommes et les femmes, mais sont plus fréquentes chez ces dernières. Elles peuvent être secondaires à des problèmes gynécologiques, urologiques ou digestifs. Ces douleurs peuvent être variables, comme par exemples des tiraillements, une sensation de pesanteur, coup de poing. Ces douleurs peuvent être aigues ou chroniques.