L’observatoire wellpharma #11 – Zen restons zen

Êtes-vous stressé ? Dormez-vous suffisamment ? Quelles sont les conséquences sur votre organisme ? Découvrez les résultats de notre grande enquête en vidéo pour en savoir plus sur vos habitudes de sommeil et votre gestion du stress. Et découvrez également nos produits wellpharma.
Je découvre

En Novembre, la vaccination, êtes-vous à jour ?

SOS jambes lourdes

Pas de veine…

La sensation de jambes lourdes est souvent due à des problèmes de circulation : le système veineux peine à faire remonter le sang des pieds vers le cœur provoquant un gonflement (œdème) des tissus. Ajoutez à ceci quelques facteurs aggravants –alimentation trop riche en sel, chaleur, variations hormonales dues à la grossesse, la ménopause ou les règles, surcharge pondérale, … – et cette sensation peut devenir vraiment très désagréable.

Hop hop hop !

Pour alléger ses gambettes, on s’agite : l’activation des muscles des jambes aide en effet au retour veineux. Donc stop à la sédentarité et à l’inactivité ! Si l’on travaille toute la journée en position assise, on se lève régulièrement pour effectuer quelques pas et quelques mouvements de déroulement de pieds. Et on marche chaque jour, au moins 30 minutes. On choisit également ses chaussures avec soin : mieux vaut éviter les souliers archi-plats et les talons hauts.

Des chaussettes en été

Si la sensation de jambes lourdes est vraiment inconfortable, parlez-en à votre pharmacien qui vous proposera une solution de contention. Vous avez de la veine : les bas opaques de mémé ont été remplacés par des mi-bas ou des collants très légers et agréables à porter. Vous serez surpris(e) de ne plus pouvoir vous en passer. Surtout en été : c’est le moment où vous en avez le plus besoin (ne les oubliez pas si vous devez prendre l’avion).

Buvez, éliminez

Il convient de toujours s’hydrater correctement, d’autant plus en été, et surtout si l’on souffre de rétention d’eau : profitez-en pour boire utile ! Certaines plantes –cassis, ginko, hamamélis, vigne rouge, marron d’Inde…- renforcent les veines. D’autres –orthosiphon, piloselle, thé vert…- favorisent l’élimination de l’eau. A avaler sous forme de tisane ou de complément alimentaire.

Un petit massage ?

Une douche bien fraîche en fin de journée, en partant des pieds pour remonter jusqu’aux cuisses… et ça repart ! Vous pouvez aussi recourir aux huiles essentielles : 2 gouttes d’huile essentielle de cyprès + 2 gouttes d’huile essentielle de romarin à cineole dans 10 gouttes d’huile végétale de macadamia ou de calophylle et on masse. On peut ajouter au mélange 2 gouttes de menthe poivrée pour un délicieux effet rafraichissant.

Jambes en l’air !

Rien de tel pour soulager des jambes lourdes que d’utiliser un repose-pieds quand on est assis devant son bureau, de s’allonger les jambes en l’air (contre un mur par exemple) quand c’est possible et de dormir dans un lit dont on aura surélevé les pieds !

Des granules pour repartir d’un bon pied

Les adeptes de l’homéopathie avaleront, matin et soir, un « cocktail » arnica 7 CH-hamamélis 5 CH-vipera redi 9 CH à raison de 5 granules de chaque. Il existe des compositions homéopathiques toutes prêtes à base d’hamamelis virginia, anemone pulsatilla, echinacea angustifolia, … demandez conseil à votre pharmacien wellpharma ! On peut également se masser les jambes avec un gel arnica pour soulager ses jambes lourdes, en fin de journée.

Pour continuer votre lecture

29 Mai 2017

J’ai attrapé un coup de soleil

Faute de protection, l’astre de jour vous a agressé pour provoquer brûlures et autres tracas… C’est l’inconvénient des vacances, qui peut être évité si facilement. Pourquoi ces réactions sur la peau ? Quels risques encourus pour la santé ? Et enfin que faire quand le mal est déjà fait ? Explications
30 Mar 2016

Attention, allergies de saison !

Avec l'arrivée du soleil, le printemps n'annonce pas que des bonnes nouvelles. Le "redoux" provoque une explosion de pollens dont certains au fort pouvoir allergisant. Périodes à risques, origine de l'allergie, traitement adapté : apprenez à vous protéger.
02 Oct 2014

Douleurs pelviennes

Le pelvis correspond au « petit bassin », se situant entre les hanches et le périnée. Il comprend les organes urinaires, le rectum et les organes gynécologiques, chez la femme. Les douleurs pelviennes peuvent toucher les hommes et les femmes, mais sont plus fréquentes chez ces dernières. Elles peuvent être secondaires à des problèmes gynécologiques, urologiques ou digestifs. Ces douleurs peuvent être variables, comme par exemples des tiraillements, une sensation de pesanteur, coup de poing. Ces douleurs peuvent être aigues ou chroniques.
24 Juil 2018

Visa pour un été sans tracas intestinaux

Quand constipation ou diarrhée s’invitent pendant nos vacances, ça peut faire très mal… Mais leur survenue n’est pas une fatalité. Pour éviter les troubles intestinaux ou les traiter le cas échéant, on se tourne vers Fréderic Auger, pharmacien wellpharma à Cholet.