Enquête : Nos produits pour toutes vos envies !

Enquête : Nos produits pour toutes vos envies !

Quels produits à la marque wellpharma aimeriez-vous retrouver dans votre pharmacie en 2023 ? Seriez-vous prêt à être ambassadeur de notre marque ? Nous souhaitons en savoir un peu plus sur vos envies en vous faisant participer à la construction de nos gammes. Nous avons réduit de moitié nos questions sur cette enquête afin que vous puissiez y répondre en moins […]
Je réponds !

Comme un doux parfum d’été !

Je suis, tu es, nous sommes (éco)responsables

Je suis éco-responsable

Nous sommes tous acteurs du changement, notamment en ce qui concerne notre santé, y compris pour ce qui touche notre pharmacie. Comment faire pour agir « en responsabilité » afin d’adopter un comportement éco-responsable chaque fois qu’on franchit les portes d’une officine ?

Quelques pistes…

Qui ne s’est jamais retrouvé devant une armoire pharmacie où les plaques de cachets périmés côtoient les boites qui n’ont même pas été utilisées sans compter les flacons de collyre hors d’usage ? Nous en sommes tous là : non seulement nous avons vraisemblablement trop de médicaments à disposition mais, en plus, nous ne trions pas ce que nous n’avons pas utilisé…

Éviter le gaspillage

Trop de médicaments à disposition… comment est-ce possible ? Quand nous terminons un traitement, il arrive fréquemment que les boites ne médicaments ne soient pas finies. Et ça, on n’y peut rien. En revanche, conserver ces excédents est rarement utile (surtout quand la date d’utilisation est dépassée !). Par ailleurs, quand un médecin prescrit un médicament en cas de survenance de tel ou tel symptôme, il n’est certainement pas nécessaire d’en constituer un stock dans la mesure où ledit symptôme ne survient pas toujours…Sans parler de tous ces antalgiques, anti-inflammatoires, ou autres qu’on accumule parfois. Vous l’aurez compris : la première à chose à faire pour limiter les déchets, c’est d’éviter d’en produire 😉

Grand ménage

En attendant, grand ménage dans l’armoire à pharmacie : on dégage sans pitié tout ce qui ne servira plus et, en premier lieu, tout ce qui est périmé. Et on trie ! Comment ? C’est tout simple : on retire les boites et notices (en carton et papier), qu’on trie soi-même pour n’emporter au pharmacien que les plaquettes de cachets, les boites de pilules, les tubes de pommades, les flacons de sirop, les dosettes de collyre… bref tous les médicaments qui vous ont été prescrits ou que vous achetés dans le cadre de l’automédication. Attention : pas de cosmétiques, de crèmes solaires, de pansements, seringues…

L’affaire est dans le sac !

Ça n’a l’air de rien mais… comme vous emportez votre cabas ou votre petit chariot pour faire les courses, n’oubliez pas votre sac quand vous allez en pharmacie ! Et dans les rayons de la parapharmacie, traquez les substances indésirables et préférez les produits naturels, bio, locaux quand c’est possible et le moins emballés possible ! Vous avez encore besoin d’aide ou de conseils ? Votre pharmacien est là pour vous accompagner dans vos choix !

Pour continuer votre lecture