L’observatoire wellpharma #11 – Zen restons zen

Êtes-vous stressé ? Dormez-vous suffisamment ? Quelles sont les conséquences sur votre organisme ? Découvrez les résultats de notre grande enquête en vidéo pour en savoir plus sur vos habitudes de sommeil et votre gestion du stress. Et découvrez également nos produits wellpharma.
Je découvre

En Septembre, le naturel c’est essentiel !

Prendre soin de bébé, naturellement

Soin bébé

La peau de bébé est fine, fragile et particulièrement sensibles aux agressions extérieures. On en prend soin avec beaucoup de douceur en utilisant des produits adaptés et en suivant les conseils de Léonie Melinat, pharmacienne adjointe à la Pharmacie de l’Europe de Luzy-sur-Marne.

Attention, peau sensible

La peau de bébé est délicate. Son PH (7) est différent de celui de la peau d’un adulte (environ 5,5) ce qui la rend plus vulnérable aux agressions et sujette aux irritations, démangeaisons et autres désagréments cutanés. On en prend donc grand soin avec des produits adaptés. Le plus simple ? Pour le nourrisson et l’enfant jusqu’à 3 ans, on opte pour les gammes dédiées aux bébés en scrutant leur composition : plus elle est courte, mieux c’est.

Beaucoup de douceur

Les produits utilisés pour la toilette et les soins quotidiens du tout-petit doivent avant tout respecter sa peau fine.  En effet, il est très important de préserver son film hydrolipidique pour éviter desséchements et gratouillis. C’est d’ailleurs pourquoi la plupart des produits proposés pour la toilette du bébé sont surgras. Et il en existe de toutes sortes : des gels, des eaux, des pains lavants (sans savon, même pas de Marseille, asséchant), …

Le bain quotidien… ou pas 😉

Bébé n’a pas forcément besoin d’un bain quotidien, à moins que ce dernier ne soit indispensable pour détendre votre enfant ou, en été, le rafraichir. Votre tout-petit n’est pas « sale » et le baigner un jour sur deux peut tout à fait suffire. Quoi qu’il en soit, après sa toilette, on sèche sa peau délicatement et minutieusement (attention à l’humidité dans les petits plis) et on la nourrit avec une crème hydratante spécifique, à moins qu’on ne préfère l’huile d’amande, réputée pour ses vertus adoucissantes.

Changez doux !

Bébé ne prend peut-être pas un bain tous les jours, en revanche il est indispensable de changer sa couche plusieurs fois par jour, question d’hygiène et de confort. Pour nettoyer les fesses, on a une vraie préférence pour le liniment oléo-calcaire et sa formulation naturelle (eau de chaux et huile végétale). On l’applique sur la peau à l’aide d’un coton ou mieux d’une lingette lavable ou d’un gant de toilette tout doux et le tour est joué : la solution nettoie en douceur et laisse un voile lipidique à la surface de la peau (pour tout savoir, c’est ici). On peut aussi préférer une toilette au pain lavant ou à l’eau nettoyante… Dans tous les cas, on pense à bien hydrater la peau de bébé.

Alerte rouge

En cas de fesses rouges, il existe de nombreuses pommades spécifiques. Privilégiez les formules simples qui ont fait leurs preuves comme les pâtes à l’eau : composées d’eau, de glycérine et de talc elle contiennent surtout de l’oxyde de zinc ; grâce à ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes, il protège la peau de bébé tout en laissant respirer.

Le saviez-vous ?

Le lait maternel est multi-usage. Non seulement il nourrit votre enfant mais si vous en avez en quantité suffisante, vous pouvez l’utiliser pour la toilette de bébé : sur ses fesses au quotidien pour prévenir de l’érythème fessier ou le soigner ; pour éliminer en douceur des croûtes de lait ; pour apaiser les rougeurs, hydrater sa peau, …

Pour continuer votre lecture