L’observatoire wellpharma #11 – Zen restons zen

Êtes-vous stressé ? Dormez-vous suffisamment ? Quelles sont les conséquences sur votre organisme ? Découvrez les résultats de notre grande enquête en vidéo pour en savoir plus sur vos habitudes de sommeil et votre gestion du stress. Et découvrez également nos produits wellpharma.
Je découvre

En Novembre, la vaccination, êtes-vous à jour ?

Attention, allergies de saison !

Pourquoi « allergies de printemps » ?

Parce que ce sont des réactions allergiques qui surviennent au printemps. Elles sont liées au pollen des arbres (bouleaux, cyprés, frênes, platanes et peupliers), graminées et herbacées.

Plusieurs saisons polliniques peuvent survenir en fonction du climat et de la région où vous vous trouvez. Avec les beaux jours, une quantité importante de pollens se libère dans l’air et entraîne des symptômes allergisants chez près d’un tiers des adultes et de 10% des enfants en France.

Les facteurs aggravants sont la pollution atmosphérique qui rend les pollens plus allergisants et modifie le seuil de sensibilité de nos muqueuses respiratoires.

Il faut aussi compter sur les polluants domestiques, tabac et stress.

Les signes qui ne trompent pas

Cela commence par des éternuements à répétition, puis des écoulements de nez, des picotements dans la gorge, une irritation des yeux, une toux ou une gêne respiratoire.

Parfois aussi, on ressent une fatigue qui va s’installer et des maux de tête. Des symptômes auxquels peuvent s’ajouter une sinusite ou une conjonctivite, voire de l’asthme.

Repérée et identifiée tôt, l’allergie se soigne mieux.

N’attendez pas pour réagir

Surveillez les pics de pollinisation et évitez les efforts intenses en plein air. 

Limitez les sorties, aérez votre intérieur tôt le matin. En période à risques, rincez-vous les cheveux pour que les pollens accumulés dans la journée ne se déposent pas sur l’oreiller.

Si les yeux piquent, évitez d’aller à la piscine car le chlore va aggraver cette gêne. Les sujets les plus sensibles s’abstiendront de tondre l’herbe. Pour traiter les allergies, il existe des médicaments.

Dans certains cas, il est aussi proposé des programmes de désensibilisation mais le protocole est long et contraignant.

Dès l’arrivée des symptômes, consultez votre médecin traitant qui vous orientera vers un allergologue.

Pour en savoir plus : www.pollens.fr

Avec la caution de Michel Thibaudon, directeur du Réseau national de Surveillance Aéorobiologique (RNSA)

Pour continuer votre lecture

29 Nov 2018

Les maux de l’hiver : la bronchite

Ça commence par un rhume et ça « tombe » sur les bronches… bingo : la bronchite a encore frappé ! Chaque année, 10 millions de bronchites aigües sont diagnostiquées en France, surtout en automne et en hiver. Et aucune tranche d’âge n’est épargnée ! Le point sur cette maladie d’origine virale et sur les moyens de s’en débarrasser avec Jennifer Frances, pharmacienne wellpharma à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume.
17 Juil 2019

SOS brûlures d’été !

Qu’on ait attrapé un coup de soleil, renversé le barbecue où qu’on se soit frotté à des plantes phototoxiques, la brûlure qui en résulte requiert d’acquérir les bons réflexes pour intervenir de façon rapide et adaptée. Apprenons les bons gestes avec Olivier Albert, pharmacien wellpharma à Port la Nouvelle.
01 Déc 2017

Stop aux mauvais coups de l’hiver !

Coup de mou, coup de froid…. Et si on se donnait un petit coup de fouet ? François, docteur en pharmacie à Villers les Nancy, nous propose quelques pistes pour affronter, au mieux, ces petits maux de l’hiver. Et retrouver la forme au naturel !
28 Oct 2016

Stoppez les coups de froid

Ça commence par un petit rhume ou une gorge irritée, quelques frissons mais pas les bons... Stoppez les proliférations. Plutôt que de laisser traîner les symptômes et de se traîner soi-même des semaines durant, réagissez mais viiiite. Les conseils de Michèle Dominiak, pharmacienne à Varennes-Changy dans le Loiret.