utilisateur
menu wellpharma

Zoom sur ... l'ostéopathie

Vous avez le dos en compote, les intestins en vrac, le stress grimpant et l’angoisse vertigineuse ? L’ostéopathie va peut –être pouvoir vous tirer de ces mauvais pas ! Cette thérapie manuelle prend en compte le corps tout entier pour en rétablir les équilibres. Explications avec Dalila Daclin, ostéopathe à Lyon.

Zoom sur ... l'ostéopathie

Un peu d’histoire

Le « père » de l’ostéopathie est un médecin américain du XIXe siècle, Andrew Taylor Still. Il s’appuie alors sur ses connaissances pointues en anatomie et physiologie pour développer cette thérapie manuelle. Il crée la première école d’ostéopathie en 1892. La pratique arrive en Europe au début du XXe siècle mais ne sera reconnue qu’au début du XXIe siècle puisque sa pratique n’est légale en France que depuis 2002.

Le B.A.-BA

L’ostéopathie est une pratique manuelle, utilisant des techniques de pression, d’élongation ou de torsion pour lever nos blocages et ré-équilibrer nos systèmes articulaire, musculaire, osseux et organique. Elle prend en compte l’unité du corps humain –physique, métabolique, émotionnel- afin d’en rétablir les fonctions d’ « auto-guérison » en traitant les causes des douleurs et des troubles fonctionnels.

La séance va commencer

L’ostéopathe débute la séance en soumettant son patient à un interrogatoire pour bien comprendre les raisons de sa venue et connaître son histoire, ses antécédents (traitements médicamenteux, accidents,…). Il la poursuit en examinant son patient avec ses mains –c’est son seul « instrument »- afin de déterminer les zones sur lesquelles il agira, toujours avec ses mains. Le patient est généralement en sous-vêtements. Une séance dure entre 45 minutes et une heure.

J’y vais si…

L’ostéopathie enregistre des résultats particulièrement probants pour traiter de nombreux problèmes articulaires et fonctionnels : douleurs de dos, troubles digestifs, suites de traumatisme… On peut également consulter en cas de stress, de vertiges, d’otites, sinusites ou bronchites récidivantes, de problèmes de circulation veineuse… L’ostéopathie se révèle souvent d’un grand secours pour les femmes enceintes, les sportifs, les seniors dont elle soulage les maux spécifiques.

On emmène les enfants

Aller voir un ostéopathe avec un enfant stressé, hyperactif ou dyslexique peut se révéler une excellente idée. De même que d’avoir recours à ses mains quand on a sur les bras un nourrisson torturé par des coliques ou des régurgitations sévères, ou encore un bébé présentant une asymétrie du crâne.

Comment choisir ?

Un ostéopathe est un professionnel de santé avec qui on doit se sentir à l’aise et en confiance pour un travail constructif, et en finesse. Il doit avoir suivi cinq ans d’études dans l’une des écoles d’ostéopathie agréées par l’Etat. Pour consulter un professionnel de qualité, renseignez-vous auprès des syndicats professionnels. Et n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien !

Date du conseil :
Article réalisé avec la participation de :
Dalila Daclin, ostéopathe à Lyon